Jules-Auguste Béclard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jules-Auguste Béclard
Bustes de Jules et Pierre Béclard par le sculpteur Gustave Crauk, au cimetière du Père Lachaise

Jules-Auguste Béclard est un médecin français né le 17 décembre 1817 à Paris et mort le 9 février 1887. Il est le fils de l'anatomiste Pierre-Augustin Béclard.

Médecin et professeur[modifier | modifier le code]

Professeur de physiologie à la faculté de médecine, il est de 1862 à 1872 secrétaire annuel, puis de 1873 à 1887 secrétaire perpétuel de l'Académie de médecine.

Béclard est notamment l'auteur d'un Traité élémentaire de physiologie humaine comprenant les principales notions de la physiologie comparée (1856).

Homme politique[modifier | modifier le code]

Jules-Auguste Béclard est élu conseiller général de la Seine pour le canton de Charenton-le-Pont le 15 octobre 1871 en tant que républicain[1]. Il est réélu en 1875 puis en 1878.

Il est candidat lors de l’élection législative du 6 mars 1876 dans la deuxième circonscription de l’arrondissement de Sceaux. Il recueille 4 967 voix au second tour, soit 46,1% des suffrages, face à Alfred Talandier, radical, classé à l’extrême gauche, qui est élu[2].

Béclard était commandeur de la Légion d'honneur. Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Adolphe Bitard Dictionnaire général de biographie contemporaine française et étrangère, M. Dreyfous, 1878
  2. La Presse, quotidien, Paris, 7 mars 1876