Juif assimilé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'assimilation d'un Juif (hébreu : התבוללות hitbolelout) est un processus au terme duquel il renonce à un ou plusieurs éléments de son identité juive au profit de sa société d'adoption.

Certes, l'acculturation est un phénomène inévitable et recommandé par diverses autorités rabbiniques au travers des époques. Cependant, la vague d'assimilation culturelle qui eut lieu à l'époque moderne, dans le sillage de la Haskala et de l'émancipation des Juifs dans les sociétés occidentales, s'accompagna d'un abandon massif des pratiques juives voire, parfois, de la société juive. Elle fut donc rapidement considérée de manière fort péjorative[1] par les tenants d'une définition sociale ou religieuse du fait juif, en même temps qu'elle était activement recherchée par ceux qui visaient à une plus grande mobilité sociale.

Elle constitue de nos jours une dimension majeure du fait juif.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. התבוללות provient de בלל balal qui signifie « confondre, » « mélanger, » « détremper » — Marc. M. Cohn, dictionnaire Larousse hébreu-français, éd. Achiassaf, Israël, 2001 p. 66 & 180, ISBN 2-03-451212-X; voir aussi Genèse 11:9