Juhan Liiv

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Juhan Liiv

alt=Description de l'image Juhan Liiv.jpg.
Activités poète
Naissance 30 avril 1864
Alatskivi, Estonie
Décès 1er décembre 1913
Langue d'écriture Estonien
Genres Poésie

Juhan Liiv, né le 30 avril 1864 à Alatskivi, en Estonie – mort le 1er décembre 1913 à Kavastu-Koosa, actuellement Luunja, Tartumaa, est un poète estonien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille très pauvre, Liiv étudie le journalisme à Tartu. Mais des problèmes de santé l’obligent à renoncer à ses études et à retourner dans son village, où il commence à écrire des poèmes et, occasionnellement, dans le journal local Olevik. Il connaît la notoriété en 1894 grâce à Vari (« L’ombre »). Peu de temps après, Liiv est soigné dans un hôpital psychiatrique pour schizophrénie.

En 1909, Friedebert Tuglas rencontre Juhan Liiv. Un livre contenant 495 poèmes est publié à la fin de la même année.

L’œuvre de Liiv est marquée par une grande sensibilité, sa maladie mentale, la solitude et la pauvreté. Quelques poèmes moins sombres montrent son amour pour son pays.

Mort[modifier | modifier le code]

En 1913, il prend un train sans ticket car il n’avait pas assez d’argent pour acheter un titre de transport. Expulsé par le contrôleur, il se retrouve dans une zone peu habitée et doit rentrer à pied à son domicile. Mais après avoir marché pendant deux semaines dans des températures proches de zéro, il avait contracté une pneumonie qui lui sera fatale.

À noter[modifier | modifier le code]

Depuis 1965, un prix littéraire estonien porte son nom.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :