Judith de Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Judith de Bretagne (née en 982 en Bretagne et décédée le 16 juin 1017 en Normandie), fille de Conan Ier, duc de Bretagne, et de Ermengarde, fille de Geoffroy Ier, comte d'Anjou, fut la première épouse de Richard II de Normandie, duc de Normandie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Judith de Bretagne « parfaitement belle de corps et recommandable par toute sortes de bonnes qualités  » est demandée par Richard II comme épouse à son frère Geoffroi Ier qui avait précédemment pris comme femme Havoise de Normandie la sœur du duc[1]. Le mariage est célébré en 1000 dans l'église de l'abbaye du Mont-Saint-Michel[2].

Elle est la mère des ducs de Normandie Richard III et Robert le Magnifique. Elle meurt en 1017 et fut enterrée à l'abbaye de Bernay, qu'elle avait fondée vers 1010 grâce au douaire reçu de son mari lors de leur mariage. Sa tombe demeure depuis la révolution dans l'église (Basilique) notre dame de la couture à Bernay.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Elle est la première épouse de Richard II de Normandie, duc de Normandie, avec qui elle se marie vers l'an 1000. Ils eurent cinq enfants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. selon Guillaume de Jumièges Histoires des Normands Sources de l'Histoire de France chapitre XIII p. 147-148
  2. Joëlle Quaghebeur et Bernard Merdrignac (sous la direction de) Breton et Normands au Moyen Âge. Rivalités, malentendus convergences Presses Universitaires de Rennes; Rennes (2008) (ISBN 9782753505636) p. 182