Judith Viorst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Judith Viorst

Activités écrivain
Poète
Psychanalyste
Chercheur
Journaliste
Naissance 2 février 1931
Newark, New Jersey Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture anglais
Genres Poésie, Romans
Distinctions The Thatcher Hoffman Smith Prize, Society of School Librarians International Book Award Honor Book pour le livre

Judith Viorst (née le 2 février 1931) est un écrivain et journaliste américain. Elle est connue pour ses poèmes et romans de littérature enfantine comme « The Tenth Good Thing About Barney » (l'histoire du deuil face la mort d'un animal de compagnie), la séries de nouvelles « Alexander » et le best-seller Les renoncements nécessaires.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1970, après deux décennies consacrées à l'écriture de romans et essais pour adultes et enfants, elle se tourne vers l'étude de la psychanalyse et sort diplômée en 1981 du Washington Psychoanalytic Institute.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les renoncements nécessaires (« Necessary Losses », 1986), 1988, éditions Robert Laffont, Paris, ISBN 978-2-266-10085-4
  • Renoncer à tout contrôler (« Imperfect Control », 1998), 1999, éditions Robert Lafffont, Paris, ISBN 978-2-266-10086-1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]