Judith Miller (philosophe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Judith Miller (homonymie).

Judith Miller est une philosophe et psychanalyste française, née le (73 ans).

Parcours[modifier | modifier le code]

Judith Miller est agrégée de philosophie et enseigne à l'Université Paris VIII, à Vincennes, à la fin des années 1960, mais son engagement maoïste, lui vaut une éviction de l'université[1].

Elle est une personnalité de l'École du champ freudien, directrice de publication de Terre du CIEN, le journal du Centre interdisciplinaire sur l'enfant.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est la fille du psychanalyste Jacques Lacan et de Sylvia Bataille, et l'épouse du psychanalyste et éditeur des séminaires lacaniens, Jacques-Alain Miller.

Politique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mémoire de Catherine Clément, Stock, Paris, 2009. (partie sur Jacques-Alain et Judith Miller).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Champ freudien à travers le monde. Analytica, volume 44, Textes recueillis par Judith Miller, Navarin, Paris, 1986
  • Album Lacan, Visages de mon père, Le Seuil, Paris, 1991
  • Entretien de Pierre Klossowski avec Judith Miller, in Hervé Castanet, Pierre Klossowski : la pantomime des esprits, Éditions Cécile Defaut, Paris, 2007.
  • (dir.) L'avenir de l'autisme avec Rosine et Robert Lefort, Navarin, coll. «La Bibliothèque lacanienne», no 3, 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]