Județ d'Alba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 08′ 00″ N 23° 32′ 00″ E / 46.1333, 23.5333 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alba.
Județ d'Alba
Blason de Județ d'Alba
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Coat of arms of Transylvania.svg Transylvanie
Chef-lieu Flag of Alba Iulia.png Alba Iulia
Code ISO RO-AB
Indicatif (+40) x58
Démographie
Population 376 086 hab. (2007)
Densité 60 hab./km2
Géographie
Superficie 624 200 ha = 6 242 km2
Localisation
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Liens
Conseil du județ http://www.cjalba.ro/
Préfecture http://www.prefecturaalba.ro/

Le județ d'Alba (Fehér megye en hongrois) est un département (județ) du nord-est de la Roumanie, en Transylvanie avec comme chef-lieu Alba Iulia.

Population[modifier | modifier le code]

La composition de la population en 2002 est la suivante[1] :

Habitants recensés

Évolution démographique
1850 1880 1890 1900 1910 1920 1930 1941 1948
237 969 267 731 289 096 315 321 330 750 320 638 346 582 377 313 361 062
1956 1966 1977 1992 2002 - - - -
370 800 382 786 409 634 413 919 382 747[2] - - - -


Limites[modifier | modifier le code]

Les județe voisins de celui d'Alba sont :

Histoire[modifier | modifier le code]

La composition ethnique du județ d'Alba s'est profondément modifiée au cours du XXe siècle.

La proportion des habitants roumains a augmenté tout au long du siècle et elle est passée de 262 927 personnes en 1910, soit 79,5 % de la population totale, à 346 059 personnes en 2002, soit 90,4 %.

Dans le même temps, le population magyarophone est passée de 13,7 % à 5,4 %. Cette population a subi une première chute après la désintégration de l'Empire Austro-hongrois en 1918 et le rattachement de la Transylvanie à la Roumanie au Traité de Trianon, une lente érosion au cours du siècle et une nouvelle chute après 1989.

Pour ce qui concerne la minorité allemande présente en 1910, 16 613 personnes et 5 % de la population totale, elle a subi une lente érosion et une chute importante après la Révolution roumaine de 1989 et l'ouverture des frontières (1 311 personnes, 0,3 % en 2002), la presque totalité de la communauté ayant émigré vers l'Allemagne.

Une grande partie de la communauté juive a été décimée au cours de la Seconde Guerre mondiale par les Nazis durant la Shoah (3 400 en 1930 (1 %), 1 015 en 1956. Le reste a petit à petit émigré vers les États-Unis ou Israël.

La communauté tzigane a vu sa population augmenter régulièrement, passant de 6 722 personnes en 1930 (1,9 %) à 14 306 personnes en 2002 (3,7 %).

Géographie[modifier | modifier le code]

Villes et communes[modifier | modifier le code]

Municipalités[modifier | modifier le code]

(population en 2007)

Villes[modifier | modifier le code]

(population en 2007)

Communes[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. La répartition de la population en ethnies sur le site de l'Institut National de Statistique de Roumanie
  2. Les recensements de Transylvanie de 1850 à 2002

Liens externes[modifier | modifier le code]