Júcar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jucar)
Aller à : navigation, rechercher

39° 09′ 05″ N 0° 14′ 19″ O / 39.1514, -0.238611

Júcar
Le Júcar à Alarcón (Province de Cuenca).
Le Júcar à Alarcón (Province de Cuenca).
Localisation du Júcar sur l'Espagne péninsulaire.
Localisation du Júcar sur l'Espagne péninsulaire.
Caractéristiques
Longueur 498 km
Bassin 21 578 km2
Bassin collecteur Júcar
Débit moyen 49 m3/s
Cours
Embouchure Mer Méditerranée
· Localisation Cullera
· Altitude 0 m
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Espagne Espagne

Le Júcar (Xúquer en valencien) est un fleuve d'Espagne qui prend sa source dans la Sierra de Tragacete, dans la province de Cuenca et se jette dans la Mer Méditerranée à Cullera dans la province de Valence.

Description[modifier | modifier le code]

Lit supérieur[modifier | modifier le code]

À sa source, le fleuve Júcar traverse les terres montagneuses de la province de Cuenca en direction du sud. Alimenté par des précipitations moyennes supérieures à 800 mm par an, cette partie traverse des zones karstiques. Les canyons et les gorges y sont nombreux, de même que les grottes, les dolines, les lapiaz et d'autres formes d'érosion. Les exemplaires les plus intéressants se trouvent à la Ciudad Encantada, à Las Majadas et dans le lit du fleuve ou de ses affluents.

Les eaux, riches en sulfate, ont une couleur émeraude. À la rencontre de matériaux argileux, le fleuve traverse d'amples vallées planes.

Avant d'atteindre le Ventano del Diablo (Serranía de Cuenca) il reçoit l'Uña qui forme une lagune, ses eaux étant retenues par la digue naturelle de la rive droite du Júcar.

Lit intermédiaire[modifier | modifier le code]

Après avoir traversé une zone montagneuse assez abrupte et un long parcours sur le plateau, le Júcar débouche sur la plaine alluviale de La Ribera (province de Valence). De sorte que l'on peut considérer que son lit intermédiaire se situe entre Villalba de la Sierra et le Pantano de Tous, juste avant La Ribera.

Cette partie du Júcar, très étendue, n'est pas uniforme : les méandres succèdent aux pentes comme dans la localité d'Alarcón. À cet endroit, un barrage retient les eaux du fleuve sur plus de 40 km. Après une nouvelle course vers le sud, le fleuve entame une grande courbe vers l'est pour sortir de la région de La Mancha.

Affluents principaux[modifier | modifier le code]

Régime fluvial[modifier | modifier le code]

Dans la partie amont, le régime est pluvio-nival avec un maximum de printemps. Dans le cours médian et inférieur, il est très influencé par les averses qui tombent avec un maximum en automne, pendant la « gota fría », période caractéristique du climat du Levant. Comme conséquence, il y a des crues énormes qui sont les plus importantes de toute l'Espagne. Les principales crues récentes eurent lieu :

  • octobre 1864 : 13 000 m³/s
  • octobre 1982 : 16 000 m³/s
  • novembre 1987 : 5 200 m³/s

(il s'agit du débit atteint à Alzira).

Villes traversées[modifier | modifier le code]

Barrages et retenues[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]