Juanito Oiarzabal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juanito Oiarzabal Climbing pictogram.svg
Juanito Oiarzabal ME.jpg
Juanito Oiarzabal en 2007
Contexte général
Sport Alpinisme
Période active 1983-
Biographie
Naissance 30 mars 1956 (58 ans)
Lieu de naissance Vitoria-Gasteiz
Club Club d'alpinisme basque

Juan Eusebio Oiarzabal Urteaga, plus connu sous le nom de Juanito Oiarzabal, né le 30 mars 1956 à Vitoria-Gasteiz (Alava, Pays basque), est le premier alpiniste espagnol et le sixième au monde à parvenir au sommet des 14 sommets de plus de 8 000 mètres, le quatrième dans l'histoire à le faire sans aide d'oxygène additionnel[1]. Il est aussi le détenteur du record mondial d'ascensions de 8 000 (23 au total).

Jusqu'à présent, il a effectué 35 expéditions importantes durant ces 23 années de carrière comme alpiniste.

La descente difficile qu'il a affronté après avoir atteint le sommet du K2 en 2004 en compagnie d'Edurne Pasabán a provoqué des engelures aux pieds à tous deux, Edurne souffrant d'une amputation de deux doigts et Juanito de leur totalité.

Il est aussi célèbre pour sa participation à des émissions de téléréalité comme El conquistador del fin del mundo ou El conquistador del Aconcagua.

Ascensions[modifier | modifier le code]

Amérique[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Buscando las catorce estrellas (1997)
  • Los 14 ochomiles de Juanito Oiarzabal (1999)
  • Conversaciones con Juanito Oiarzabal (2001)
  • El Everest de Juanito Oiarzabal (2002)
  • Juanito Oiarzabal y el Anapurna, crónica de una cima radiofónica (2004)
  • El placer de alcanzar la cumbre (2005)
  • Los Pirineos de Juanito Oiarzabal (2006)

Autres activités[modifier | modifier le code]

  • En tant qu'expert, il a participé à plusieurs activités relié au sauvetage en montagne
  • Professeur d'escalade
  • Guide d'alpinisme
  • Professeur à l'école d'alpinisme basque Euskal Goi Mendi Eskola / Escuela Vasca de Alta Montaña (EGME-EVAM)

Récompenses, affiliations et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Membre honorifique de différents clubs d'alpinisme.
  • Membre du Club d'alpinisme basque.
  • Membre de l'Union internationale des associations de guides de montagne (UIAGM).
  • Médaille d'or de la Fédération d'alpinisme basque.
  • Membre du « Comité de patronage du cinquantenaire de l'Annapurna » (2000).
  • Membre honorifique de la Société géographique espagnole (es).
  • Nominé pour le Prix Prince des Asturies pour le Sport en 1999
  • Finaliste pour le Prix Prince des Asturies pour le Sport en 2001.
  • Selon le journal Mundo Deportivo, il figure parmi les 20 sportifs espagnols les plus importants du siècle.
  • Médaille d'or du Mérite sportif, décernée par le gouvernement espagnol en 1999.
  • Sur la proposition de directeurs de la communication basques, le Gouvernement basque lui a décerné en 2000 la distinction de Citoyen universel basque, en même temps que le jésuite Ion Sobrino (porte-étendard de la théologie de la libération au Salvador), distinction précédemment remportée par notamment Etxenike, Oteiza et Chillida.
  • Membre honorifique de l'exploration espagnole et club aventure.
  • Le quotidien sportif Marca lui a décerné son prix le plus élevé : Marca de Leyenda, une distinction que seuls une poignée de sportifs d'élite à travers le monde ont obtenu.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carlos Carsolio a reçu de l'oxygène de ses compagnons lors de la descente du Makalu car souffrant d'œdème pulmonaire et était en danger de mort, bien qu'il n'ait pas bénéficié de son utilisation dans son ascension.