Juan de Herrera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Herrera.

Juan de Herrera (né en 1530 à Movellán, Cantabrie - 1597, Madrid) était un géomètre, mathématicien et un architecte espagnol de la Renaissance.

Juan de Herrera
Image illustrative de l'article Juan de Herrera
portrait par un peintre inconnu, gravure Mariano Brandi
Présentation
Naissance 1530
quartier Movellán de Rioz en Cantabrie
Décès 15 janvier 1597
Madrid
Nationalité Armas de Carlos I de España.svgEspagne
Activité(s) Inspecteur des travaux de la couronne en 1579
Premier directeur de Académie royale des sciences exactes, physiques et naturelles en 1583
Ses élèves dans le style :
Francisco de Mora
Juan Gómez de Mora
Juan Gómez de Trasmonte[1]
Œuvre
Réalisations Cathédrale de Valladolid
Escurial
Archivo General de Indias
Palais royal d'Aranjuez
Publications Discurso sobre la figura cúbica
Libro del saber de astronomía

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était né dans une famille de Hidalgo, petit-fils de Ruy Gutiérrez de Maliaño y Herrera, la seigneurie de Maliaño cette ascendance lui assure la meilleure éducation. En 1594 il tomba malade, mourut à Madrid en 1597 et fut enterré en l'église St-Nicolas serviteur de Marie, son testament fut respecté et il repose actuellement en l'église de St-Jean Baptiste de Maliaño.

Formation[modifier | modifier le code]

Juan de Herrera étudia à l'Université de Valladolid en 1548. Il suivit son prince Philippe II d'Espagne en tant que chevalier de sa maison et découvre la renaissance en Europe. En 1553, il fut soldat pour son roi Charles Quint dans ses déplacements en Europe (Flandres, Italie, états d'Allemagne) et participa à ses campagnes militaires. Il l'accompagna dans sa retraite dans le monastère de Yuste.

Empreinte[modifier | modifier le code]

On lui doit l'Escurial qu'il a réalisé sur les plans de Jean de Bautista de Tolède, après la mort de ce dernier; où il a créé un style architectural de la renaissance qui a influencé l'architecture espagnole pour le siècle à venir et qu'on appelle « herreriano » ou « école herreriana ». Il permit la transition depuis le style Plateresque qui prédominait jusque là. Sa rigueur toute mathématique épure et renouvelle l'architecture. La cathédrale de Valladolid et l'Archivo General de Indias sont construits selon ses plans. Il est aussi le créateur des plans initiaux de la Plaza Mayor de Madrid.

Il est également l'un des fondateurs de la Académie royale des sciences exactes, physiques et naturelles d'Espagne.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Discurso sobre la figura cúbica, discussion sur la forme cubique où il explique les relations mathématiques;
  • Libro del saber de astronomía, livre sur la science astronomique en 1562.

Réalisations[modifier | modifier le code]

  1. Palais royal d'Aranjuez en 1561;
  2. monastère de l'Escurial en 1563;
  3. palais de El Quexigal en 1563, à Madrid, aujourd'hui disparu;
  4. l'Escurial en 1567 après le décès de Bautista jusquà 1584;
  5. la façade sud de l'Alcazar de Tolède entre 1571 et 1585;
  6. maison du consistoire de Tolède en 1575;
  7. pont de Ségovie entre 1582 et 1584;
  8. Archivo General de Indias en 1583;
  9. Cathédrale de Valladolid en 1589;
  10. Plaza Mayor de Madrid pour les dessins.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bongäser, Barbara (1997). «Arquitectura barroca en España y Portugal», El Barroco, Colonia:Könemann. ISBN 3-89508-920-6.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]