Juan de Ferreras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juan de Ferreras

Juan de Ferreras, historien espagnol, né à La Bañeza près d'Astorga en 1652, mort à Madrid en 1735.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il occupait une cure de village, quand le cardinal Portocarrero, instruit de son mérite, l'appela à Madrid. Il jouit de la faveur de Philippe V d'Espagne, qui le nomma son bibliothécaire et lui confia des charges importantes.

Par excès de modestie, il refusa les plus hautes dignités de l'Église.

Ferreras a laissé un grand nombre d'ouvrages sur l'histoire, la théologie et la politique ; le plus célèbre est l'Histoire d'Espagne (jusqu'en 1589), Madrid, 1720-1721, 16 volumes in-4, traduits en français, 1751.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.