Juan Urango

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juan Urango
Fiche d’identité
Nom complet Juan Fernando Urango Rivas
Surnom Iron Twin
Nationalité Drapeau de la Colombie Colombie
Date de naissance 4 octobre 1980
Lieu de naissance Montería, Colombie
Taille 1,7 m (5 7)
Catégorie Poids super-légers et welters
Palmarès
  Professionnel
Combats 27
Victoires 23
Victoires par KO 17
Défaites 3
Matchs nuls 1
Titres professionnels Champion du monde poids super-légers IBF (2006-2007, 2009-2010)
Dernière mise à jour : 8 février 2014

Juan Urango est un boxeur colombien né le 4 octobre 1980 à Montería.

Carrière[modifier | modifier le code]

Champion d'Amérique latine WBC des poids super-légers en 2004 après sa victoire à la 2e reprise face à Ubaldo Hernandez[1], il remporte le titre de champion du monde IBF laissé vacant par Ricky Hatton en battant Naoufel Ben Rabah le 30 juin 2006[2]. Il perd cette ceinture IBF face à Hatton aux points le 20 janvier 2007[3] mais la remporte une seconde fois le 30 janvier 2009 aux dépens d'Herman Ngoudjo[4].

Le 30 mai 2009, il s'incline aux points face à Andre Berto, champion WBC des welters[5]. Malgré cette défaite, il conserve sa ceinture IBF le 28 août face à Randall Bailey par jet de l'éponge au 11e round[6] mais échoue dans sa tentative d'unifier les titres WBC & IBF en étant stoppé au 8e round par Devon Alexander le 6 mars 2010[7].

Références[modifier | modifier le code]



Lien externe[modifier | modifier le code]