Juan Temístocles Montás

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juan Temístocles Montás
Image illustrative de l'article Juan Temístocles Montás
Fonctions
Ministre de l'Économie, de la Planification et du Développement de la République dominicaine
En fonction depuis le 16 août 2012
(2 ans, 1 mois et 3 jours)
Ministre de l'Économie, de la Planification et du Développement
19 janvier 200716 août 2012
Président Leonel Fernández
Biographie
Date de naissance 6 mai 1950 (64 ans)
Lieu de naissance Saint-Domingue (République dominicaine)
Nationalité Dominican
Parti politique PLD
Profession Économiste

Juan Temístocles Montás Domínguez (né le 6 mai 1948) est un homme politique dominicain, officier public, professeur d'université et homme politique. Doctorat en génie et économiste, est le Ministre de l'Économie, de la Planification et du Développement (MEEPyD) (en).

En sa qualité de ministre de l'Économie, de la Planification et du Développement, est le coordinateur du gouvernement Groupe Économie dominicaine, et a le pouvoir de diriger et coordonner l'élaboration, la gestion, le suivi et l'évaluation des politiques et du développement sostenible. Macroéconomiques De même, en sa qualité de ministre de l'Économie, de la Planification et du Développement, représentant de la République dominicaine en tant que gouverneur du Conseil des gouverneurs de la Banque mondiale. Il représente aussi le pays en tant que gouverneur suppléant de la Banque interaméricaine de développement général (BID) . Membre du conseil de la dette publique de ce pays, un membre du cabinet politique sociale et membre du Conseil de mise en œuvre nationale dominicaine gouvernement et de l'Administration Accord. Participe à l'élaboration de la politique commerciale extérieure de la République Dominicaine et dans les négociations commerciales pertinentes.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Juan Temístocles Montás a d'abord été élu membre du Comité central du Parti de la libération dominicaine en 1973. Ami, disciple et collaborateur de feu le professeur Juan Bosch, il a servi en tant que vice-ministre de l'éducation politique, coordonnateur des agences spéciales et des organismes de secrétaire spécial du Parti de la libération dominicaine. Il a été élu membre de son comité politique en 1990 en collaboration avec Dr Leonel Fernandez et Danilo Medina Lic. Également occupé le poste de secrétaire de presse de cette organisation politique et est maintenant le secrétaire des relations internationales du Parti de la libération dominicaine (PLD), où il a réussi à faire des efforts pour impliquer le parti politique politique dans les instances internationales comme le COPPPAL, etc.

Il a été depuis 1990 le coordinateur des équipes techniques ont préparé que les programmes du gouvernement du Parti de la libération dominicaine. Il a eu un rôle de premier plan dans les crises politiques dans la République dominicaine de 1994, menant les événements appelés « Pacte pour la démocratie » et comme l'un des leaders de son organisation politique, avec Danilo Medina et Leonel Fernández, en 1996, étaient responsables de la structuration d'un nouveau projet politique au sein du parti, au Québec, a conduit plus tard à Leonel Fernandez comme candidat à la présidence de la République dominicaine, qui a été vainqueur des élections tenues cette année et est devenu le premier chef d'État de Parti de la libération dominicaine.

Montas a pris la direction de la stratégie de campagne pour les années 1996, 2000, 2004 et 2008 du Parti de la libération dominicaine, au Québec, à l'exception de 2000, le parti a remporté les élections dans ce pays.

Il a été député au Congrès national du Parti de la libération dominicaine pour la période 1986-1990. Il sert également en tant que conseiller à la Chambre des Députés de la République. Gouvernement officiel avec une vaste expérience, il a servi en tant que PDG de la compagnie d'électricité dominicaine, maintenant la Corporation Dominicaine d'Entreprises Électriques État de 1996 à 1998. En 1998, il a été nommé secrétaire technique de la présidence jusqu'en 2000, jouant un rôle clé dans le domaine économique et financier.

En août 2004, il a été nommé pour une deuxième fois, le secrétaire technique de la présidence, sous le nouveau gouvernement du Parti de la libération dominicaine.

Avec la promulgation de la loi n° 496-06 qui crée l'organe directeur de la planification et de l'investissement public dans la République dominicaine, il est nommé par le Secrétaire exécutif de l'Économie, de la Planification et du Développement, Ministère aujourd'hui, en remplacement de l'ancien Secrétariat technique de la présidence.