Juan Pérez de Montalván

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Juan Pérez de Montalván (ou Montalbán) (1602 à Madrid25 juin 1638 à Madrid), dit Félix, était un prêtre, écrivain, auteur dramatique, poète et nouvelliste espagnol.

Il est le fils de l'éditeur madrilène Alonso Pérez descendant de juifs convertis. À dix-huit ans il est licencié en théologie, ordonné prêtre en 1625 et nommé notaire de l'Inquisition. En 1619 il commence à écrire des pièces de théâtre sous la direction de Lope de Vega, dont on dit qu'il l'aida dans la composition de El Orfeo en lengua castellana (1624), un poème destiné à entrer en compétition avec l'Orfeo de Jáuregui, publié un peu plus tôt, lors de cette même année. Ses Sucesos y prodigios de amor (1624) et Para todos (1632) connaîtront un grand succès.

Le père de Montalván, éditeur à Madrid, lança une édition pirate du Buscón de Quevedo, qui déclencha une controverse haineuse. La violence de ces polémiques, le surmenage et la mort de Lope de Vega affectèrent tant Montalván qu'il en devint fou; il mourut à Madrid le 25 juin 1638. Sa dernière œuvre fut un éloge funèbre et biographie de Lope de Vega dans le Fama póstuma (1636).

Son œuvre compte plus de 48 pièces, parmi les plus célèbres, citons Los amantes de Teruel (Les amants de Teruel) ou La Monja Alférez (La nonne lieutenant - qui raconte la vie de Catalina de Erauso).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Obra no dramática, Madrid: Fundación José Antonio de Castro, 1999. (ISBN 9788489794283)
  • Orfeo en lengua castellana, Aranjúez (Espagne): Editorial-Ara Iovis, 1991. (ISBN 9788486343064)
  • La Semaine de Montalban, ou les Mariages mal-assortis, contenus en huit nouvelles tirées du Para todos du même auteur, traduites de l'espagnol (par J. Vanel), Paris: G. de Luyne, 1684.
  • Para todos exemplos morales humanos y divinos en que se tratan diversas ciencias, materias y facultades. Repartidos en los siete días de la semana y dirigidos a diferentes personas, En Sevilla : Por Francisco de Lyra, a costa de Juan López Román, 1645.
  • Sucessos y prodigios de amor. : En ocho novelas exemplares, En Madrid : Por Luis Sanchez, M. DC. XXVI (1626)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Para una bibliografiá de J. Pérez de Montalbán : nuevas adiciones; Germán Vega Garciá-Luengos; Verona : Università degli studi di Verona, Facoltà di lingue et letterature straniere, Istituto di lingua e letteratura spagnola; 1993.
  • Juan Perez de Montalvan; Jack Horace Parker; The Modern Language Journal, Vol. 61, No. 3 (Mar., 1977), pp. 154-155.
  • A comparative study of six manuscripts of Juan Pérez de Montalbán's Como padre y como rey; Linton Lomas Barrett; Carmen Iranzo; Chapel Hill; 1976; (ISBN 9788470392429).
  • Per una bibliografia di J. Peréz de Montalbán; Maria Grazia Profeti; Verona : Universita degli studi di Padova, Istituto di lingue e letterature straniere di Verona; 1976.
  • The Comedias of Doctor Juan Pérez De Montalván; George William Bacon; Hispanic Society of America; New York : Hispanic Society of America ; Paris : C. Klincksieck; 1912.
  • An essay on the life and dramatic works of Dr. Juan Perez de Montalvan; George William Bacon; Philadelphie; 1903.
  • (en) « Juan Pérez de Montalván », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]