Juan Francisco Ordóñez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Juan Francisco Ordóñez

alt=Description de l'image Juan_Francisco_Ordoñez.jpg.
Informations générales
Naissance 4 octobre 1961
Activité principale guitariste
Genre musical Jazz, bachata, new age
Années actives 1980-?
Site officiel http://myspace.com/juanfranciscoordonez

Juan Francisco Ordóñez Gonzalez (né à Saint-Domingue le 4 octobre 1961) est un guitariste et compositeur dominicain. Il est considéré comme un innovateur de la guitare bachata langue, à travers d`une fusion de blues, rock et jazz avec son style particulier.

Biographie[modifier | modifier le code]

À 11 ans il commence des études de guitare avec le professeur Blas Carrasco après avoir appris à en jouer en autodidacte. La professeur Sonia de Piña lui enseigne la théorie et l'écriture musicale.

En 1976-1977, il joue au sein du groupe Convite, groupe qui révolutionne le folklore dominicain dans les années 70 et devient une référence.

En 1979, il entre à la Université de Saint-Domingue où il obtient une licence en économie.

En 1982 il fonde avec Luis Días le groupe Transporte Urbano[1], premier groupe dominicain de rock, et reste le guitariste leader pendant 25 ans. En 1985, Ordóñez voyage à Moiscou, où il travaille en collaboration avec d'autres artistes dominicains : Luís Días et Patricia Pereira, une chanteuse dominicaine du jazz.

Marqué par la culture musicale contemporaine en 1985, Ordóñez commence un projet de rock fusion : OFS, trio formé avec Guy Frómeta (batterie) et Héctor Santana (basse). En 1986 ce groupe voyage au Pérou avec la chanteuse dominicaine Sonia Silvestre au Festival de la Nueva Canción Latinoamericana[2]

Dans les années 1990, il fonda TRILOGIA, un projet de fusion jazz-musique caribéenne, trio formé avec Héctor Santana et Chichí Peralta (percussionniste) [3].

Aujourd’hui (2007) il est le directeur musical de La Vellonera, le groupe accompagne le chanteur dominicain Víctor Víctor[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Enregistrements :

  • Trilogía (1988), Patín Bigote Music (2004)[5]
  • Cabaret Azul avec Patricia Pereyra (1989)TEREKE[6]
  • Radio Recuerdo (2001) fundación Madora[7].

En 2005, il a été à la fois producteur-arrangeur et guitariste sur l'album Bachata entre amigos, un album de duos du chanteur dominicain Víctor Víctor, avec Joan Manuel Serrat, Joaquín Sabina, Silvio Rodríguez et Fito Páez [8]

Parcours musical[modifier | modifier le code]

Il a travaillé comme soliste[9], comme arrangeur du jingles publicitaires et de bandes sonores du films, comme le court-métrage Frente al mar (basé sur l'histoire homonyme du célèbre auteur de la littérature populaire dominicaine Hilma Contreras et Azúcar amarga De León Ichaso[10].

Il a travaillé comme guitariste de studio et concerts avec différents artistes et groupes de la République Dominicaine, Amérique Latine et d'Espagne[11] Il a travaillé aussi avec différents jazz musiciens, tels que Paquito D'Rivera, Charlie Haden, et Don Cherry, dans jams-sessions faites à Saint-Domingue.

Il est aussi professeur de diverses générations de guitaristes dominicaines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. >« Biografía de Luis Terror Días »,‎ 30 août 2008
  2. Puello,Zoila, « Arte y Artistas », Listín Diario, République Dominicaine,‎ 9 avril 1986
  3. Mena, Miguel, « Juan Francisco Ordóñez o una buena apuesta de jazz », Ventana-Listín Diario, République Dominicaine,‎ 10 avril 1994 p.6
  4. « Víctor Victor Explota su lado revolucionario »,‎ 2008
  5. http://patinbigote.com/patin_concursos.php
  6. http://www.tagtuner.com/music/albums/Patricia-Pereyra-y-Juan-Francisco-Ord%C3%B3%C3%B1ez/ & http://www.music-db.org/folk/6f08d20b.html
  7. http://www.cielonaranja.com/radiorecuerdos.htm
  8. (es) « Bachata entre Amigos » (consulté le 5 juin 2008)
  9. (es) « Juan Fco. Ordóñez:Suculencias del Jazz Dominicano » (consulté le 15 août 2008)
  10. (en) Juan Francisco Ordóñez sur l’Internet Movie Database
  11. (es) « Vivirá, homenaje a Juan Bosch » (consulté le 25 août 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]