Juan Bermudo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

(Fray) Juan Bermudo (Écija, vers 1510 - vers 1565) fut un compositeur et théoricien de la musique espagnol.

Bien que sa vie soit mal connue, on sait qu'il fut admis chez les Franciscains en 1525. Il étudia à Séville puis le Trivium et Quadrivium à l'Université de Alcalá de Henares. Une maladie douloureuse le força à abandonner la prédication ; il se consacra alors à l'étude de la science musicale.

À partir de 1549 il commença à écrire des traités sur la musique et particulièrement la Declaración de instrumentos musicales[1] en cinq livres à laquelle il doit l'essentiel de sa renommée. Le premier livre est consacré à la louange de la musique, les deuxième et troisième à la théorie de la musique, le quatrième aux instruments à clavier et à cordes, le cinquième au contrepoint et à la composition.

Il a composé aussi de la musique pour la vihuela et pour l'orgue.

Sources et Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Sylvie Bouissou, Christian Goubault, Jean-Yves Bosseur, Histoire de la Notation, de l'époque baroque à nos jours, Ed. Minerve 2005 (ISBN 2-86931-112-5) p97