Juan Antonio Ortega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ortega.

Juan Antonio Ortega y Díaz-Ambrona est un homme politique et avocat espagnol né à Madrid en 1939.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir effectué des études de droit, de philosophie et de lettres à l'Université de Madrid, Juan Antonio Ortega devient avocat du Conseil d'État.

En tant qu'avocat, il a été directeur des affaires institutionnelles et corporatives de Repsol, de 1995 à 2002, et conseiller d'entreprises comme Gas Natural, Campsa, la Société catalane de capital-risque ou encore la Compagnie logistique d'hydrocarbures.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Membre de l'Union du centre démocratique, Juan Antonio Ortega fut nommé en 1977 secrétaire général technique du ministère de la Justice puis sous-secrétaire de ce même département ministériel l'année suivante. Suite aux élections législatives du 1er mars 1979, il devient secrétaire d'État au Développement constitutionnel auprès du président Adolfo Suárez.

Le 3 mai 1980, il est promu ministre adjoint au Président pour la Coordination législative dans le second gouvernement Suárez. Il occupe ce poste pendant à peine quatre mois, puisque le 9 septembre 1980, il est nommé ministre de l'Éducation. Reconduit le 26 février 1981 dans le gouvernement de Leopoldo Calvo-Sotelo, il le quitte le 2 décembre suivant.

Article connexe[modifier | modifier le code]