Juan Antonio Bardem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bardem.

Juan Antonio Bardem est un réalisateur espagnol, né le 2 juin 1922 à Madrid où il est mort le 30 octobre 2002 (à 80 ans). Il fut considéré par la critique internationale comme l'un des réalisateurs les plus politisés de son pays et de son époque. Fils d'un couple d'acteurs espagnols, Rafael Bardem (es) et Matilde Munoz Sampedro (es), il était aussi le frère de l'actrice Pilar Bardem (es) et l'oncle de Javier Bardem.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d'ingénieur agronome, il obtient le diplôme de l'Institut des investigations et expériences cinématographiques de Madrid. Il débute en réalisant, avec Luis García Berlanga, un court métrage documentaire Paseo sobre une guerra antigua (1948). Sa collaboration avec Luis Garcia Berlanga se poursuit avec le satirique Bienvenue Mr Marshall (1952), pour lequel il participe au scénario. Son premier film, personnel à double titre, Cómicos (1953) décrit la réalité du monde théâtral qu'il connaît bien pour être lui-même fils de comédiens. Par la suite, Bardem exerce une critique pénétrante des mœurs de la classe bourgeoise sous le régime franquiste, en particulier dans deux œuvres très réussies : Mort d'un cycliste (1954) et Grand-rue (1956). Lui reprochant son appartenance au parti communiste d'Espagne, les autorités franquistes ordonnent son incarcération en 1956, avant même qu’il puisse finir Grand-rue. La censure de la bureaucratie du Caudillo s'exerce assez régulièrement contre lui en interdisant notamment la publication de sa revue cinématographique Objectivo

Juan Antonio Bardem est mort d'une défaillance cardiaque en octobre 2002.

En 1986, il reçoit la Médaille d'or du mérite des beaux-arts du Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports espagnol[1]. Le cinéma espagnol lui a décerné, à titre posthume, le Prix Goya d'honneur pour l'ensemble de son œuvre.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Juan Carlos Ier et Javier Solana Madariaga, « REAL DECRETO 2104/1986 de 10 de octubre por el que se concede la Medalla al Mérito en las Bellas Artes en su categoría de oro a las personas y Entidades que se citan », Boletin de Estado, Madrid, no 158,‎ 11 octobre 1986, p. 34661 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]