Joyce Napier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joyce Napier (née en 1958 à Montréal) est une journaliste québécoise. Elle est correspondante et chef de bureau de la télévision de Radio-Canada à Washington (District of Columbia).

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Joyce Napier est née à Montréal de parents d'origine égyptienne[1]. À l'âge de trois ans, la famille déménage à Rome en raison du travail de son père[1], qui travaillait pour l'encyclopédie Britannica. Elle déménage à Montréal au début de la vingtaine pour étudier en journalisme. Après plusieurs années comme journaliste notamment à la Canadian Press et au Globe and Mail, elle entre à La Presse comme chroniqueuse judiciaire au milieu des années 1980, puis à CBC comme reporter à la télévision[1]. Quelques années plus tard, elle se retrouve à la télévision de Radio-Canada.

En 1988, elle rencontre le journaliste Neil Macdonald, avec qui elle se marie et a deux enfants : Maxine (1991) et Lucas (1993)[1]. En 1998, la famille s’envole vers Jérusalem quand Neil Macdonald obtient un poste de correspondant au Moyen-Orient pour CBC.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1989, elle fait son premier Topo lors de la Tuerie de l'École Polytechnique à Montréal[2].

En 1998, elle devient correspondante pour Radio-Canada à Jérusalem. En 2003, Napier est affectée à Washington.

En avril 2005, Joyce Napier couvre les funérailles du pape Jean-Paul II au Vatican, puis, en 2011, elle couvre sa béatification. Le 4 juillet 2005. elle réalise une entrevue exclusive avec Karla Homolka, deux heures après sa sortie de prison. Joyce Napier suit la campagne présidentielle de Barack Obama aux États-Unis. Elle assiste à son élection le 4 novembre 2008.

Le 6 novembre 2011, Joyce Napier participe à l'émission Tout le monde en parle[3],[2].

Le 7 novembre 2011, Joyce Napier participe à la Semaine des correspondants au Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal.Semaine des correspondants[4].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Danielle Laurin, « Joyce Napier - En pleine action », sur http://www.vitamagazine.ca
  2. a et b Richard Therrien, « L’étoile du match à Joyce Napier », sur http://blogues.cyberpresse.ca, Le Soleil,‎ 6 novembre 2011
  3. « Tout le monde en parle - Émission du 6 novembre 2011 », sur http://www.radio-canada.ca, Société Radio-Canada,‎ 6 novembre 2011
  4. « Semaine des correspondants 2011 », sur http://www.cerium.ca/La-semaine-des-correspondants, Centre des études et de recherches internationales,‎ 7 novembre 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]