Joyaux de la Couronne polonaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Répliques de la couronne de Boleslas Ier le Vaillant, de l'orbe et du sceptre de Stanislas II, réalisées entre 2001 et 2003.

Les joyaux de la Couronne polonaise étaient les attributs du pouvoir royal utilisés par les souverains de Pologne lors du couronnement ou lors de cérémonies officielles. La seule pièce en provenance de la dynastie Piast encore existante est un glaive (le Szczerbiec), conservé aujourd'hui parmi d'autres objets royaux au Musée du Château Royal du Wawel, à Cracovie.

Plusieurs couronnes royales ont été réalisées au cours des siècles et notamment au XVIe siècle, dont une couronne hongroise, une couronne suédoise utilisée par les rois de la dynastie Vasa, ainsi que d'autres qui ont été perdues ou détruites. Les joyaux de la Couronne utilisés par les rois saxons ainsi que certains de monarques antérieurs (telles qu'une coupe de la reine Hedwige Ire et une armure du roi Jean III Sobieski que s'est illégalement approprié Auguste II) sont aujourd'hui conservés aux musées Grünes Gewölbe et Rüstkammer à Dresde, en Allemagne.


Objets recensés[modifier | modifier le code]

Schémas détaillés d'une partie des joyaux de la Couronne de Pologne présents au couronnement de Stanislas II, par Krzysztof Józef Werner

D'après un inventaire du Trésor d'État réalisé au Wawel en 1633 par Jerzy Ossoliński, Grand Chancelier de la Couronne, les regalia de la Couronne polono-lituanienne regroupaient:


Un trésor privé des Vasa conservé au Palais royal de Varsovie contenait également:

  • la "couronne suédoise", réalisée pour le roi Sigismond II Auguste
  • la "couronne de Moscovie", réalisée vers 1610 pour le couronnement du prince et futur roi de Pologne Ladislas IV Vasa comme tsar de Russie
  • un aigle blanc en argent pour la couronne royale (argent pur, en partie doré, de 89 centimètres de hauteur), fabriqué pour le roi Jean II Casimir


Regalia d'Auguste III et de Marie-Josèphe

Tous les joyaux de la couronne d'origine (excepté la couronne de Moscovie) furent dérobés par les Allemands lors du troisième partage de la Pologne en 1795 et détruits en mars 1809 sur les ordres du roi de Prusse, Frédéric-Guillaume III, à l'exception du Szczerbiec.

En 1925, le gouvernement polonais racheta les regalia d'argent du roi Auguste III et de la reine Marie-Josèphe à Vienne pour 35 000 dollars; l'ensemble rassemblait deux couronnes, deux sceptres et deux orbes fabriqués vers 1733 qui furent exposés à Varsovie jusqu'en 1939 avant d'être volés par les forces allemandes nazies en 1940. Ils furent plus tard retrouvés par les troupes soviétiques en Allemagne et envoyés en URSS où ils demeurèrent jusqu'en 1960, date à laquelle ils furent restitués à la Pologne. Ils sont aujourd'hui conservés au Musée national de Varsovie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Polish Crown Jewels » (voir la liste des auteurs)