Jours de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jours de France
Image illustrative de l'article Jours de France
Logo de Jours de France

Pays Drapeau de la France France
Langue français
Périodicité trimestriel
Format 26 x 34 cm
Genre féminin
Prix au numéro 4,90 €
Fondateur Marcel Dassault
Éditeur Le Figaro
Ville d’édition Paris

Propriétaire Groupe Figaro (Groupe Dassault)
Directeur de publication Marc Feuillée
Directeur de la rédaction Sofia Bengana
Site web http://joursdefrance.lefigaro.fr/

Jours de France est un magazine français spécialisé dans l'actualité des célébrités et des familles royales européennes, le titre est édité par le groupe Figaro[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Un magazine hebdomadaire populaire (1958-1989)[modifier | modifier le code]

Jours de France est un magazine hebdomadaire féminin français lancé par à l'avionneur français Marcel Dassault avec le groupe de presse Havas en novembre 1954, qui mêlait les pages de mode et chroniques mondaines, il comprenait aussi des dessins humoristiques[1]. Il était envoyé chaque semaines gracieusement à tous les médecins et dentistes de France pour être mis à la disposition des patients dans les salles d'attente de ces derniers. Il en était de même pour les salariés des usines aéronautiques Dassault[1].

L'hebdomadaire financé essentiellement par la publicité, peut être considéré comme un pionnier de la presse gratuite[2]. Jours de France comportait environ 220 pages avec notamment des rubriques de mode ; des pages santé ; une chronique mondaine ; une chronique de Marcel Dassault intitulée « Le Café du commerce », dans laquelle il commentait l'actualité ; des dessins humoristiques de Jacques Faizant, Kiraz[1], Coq, Vigno, Jean Bellus, Gad (Claude Georges Gadoud) et Hervé (alias Hervé des Vallières).

De plus, chaque semaine, il comportait une grille de mots croisés grand format (20x20) signée « Eudipe » qui avait la particularité de faire découvrir les œuvres d'un écrivain, d'un cinéaste, d'un peintre ou d'un musicien, contribuant à donner une note culturelle au magazine.

Le magazine est racheté en 1988 à Havas par la Socpresse (groupe Hersant) qui édite notamment Le Figaro[3], mais Jours de France s'arrête en janvier 1989[1].

La Renaissance en deux actes[modifier | modifier le code]

Fin 2011 Jours de France réapparaît d’abord sous forme de site internet, en proposant des dossiers d'actualité sur les familles royales d’Europe[1]. Puis, le groupe Figaro investi 500 000 euros pour la relance du titre qui reparaît à partir du 7 août 2013, sous la forme d'un magazine trimestriel papier, avec une formule haut de gamme « people chic »[4]. Le magazine de 116 pages vendu au prix de 4,90 euros[1], conçus et réalisé par l'agence Relaxnews, traite de l'actualité des célébrités et des familles royales européennes, avec notamment la participation de Stéphane Bern éditorialiste au Figaro Magazine, Bertrand de Saint-Vincent directeur adjoint chargé de la rubrique culture au Figaro ou encore du dessinateur Voutch[1] le tout sous la direction de Sofia Bengana[5].

Direction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]