Jours d'hiver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jours d'hiver

Titre original Fuyu no hi (冬の日?)
Réalisation Kihachirō Kawamoto
Youri Norstein
et 34 autres réalisateurs.
Scénario Matsuo Bashō (poème d'origine)
et 36 réalisateurs.
Sociétés de production Imagica Corp.
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre poésie
Sortie 2003
Durée 40 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Jours d'hiver (Fuyu no hi (冬の日?) ; en anglais Winter Days) est un long métrage d'animation composé de plusieurs courts métrages, réalisé en 2003 par 35 personnalités du cinéma d'animation mondial et coordonné par Kihachirō Kawamoto. C'est une adaptation du renku du même nom composé collectivement par Matsuo Bashō et plusieurs autres poètes japonais au XVIIe siècle[1]. Les techniques utilisées sont aussi bien de l'animation en volume que du dessin animé.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film consiste en une série de 36 courts métrages d'une durée comprise entre 30 secondes et 2 minutes environ, chacun inspiré par l'une des strophes du poème. Entre les films, la strophe du film à venir s'affiche à l'écran et est lue par un narrateur ou une narratrice. Comme il est d'usage dans ce type de poème, le premier vers de chaque nouvelle strophe reprend le dernier vers de la strophe précédente. Le premier court métrage montre un groupe de poètes japonais réunis dans une maison et accueillant l'invité d'honneur qui, selon l'usage, compose la première strophe du renku ; c'est le seul à montrer les auteurs du poème. Les films suivants plongent dans l'univers d'images et de sensation évoqués par les strophes du poème. Le poème lui-même ne développe pas d'intrigue suivie ; il contient des éléments d'intrigue, mais ils restent très allusifs. Les courts métrages, de leur côté, ne présentent pas nécessairement une adaptation littérale du poème mais s'en inspirent plus ou moins librement. Les différents courts métrages ne comportent pas de paroles, seulement de la musique et des bruitages. Les techniques d'animation sont extrêmement variées, de même que les styles graphiques et le ton des différents films (ils sont tour à tour paisibles, angoissants, drôles, tristes, etc.). Le film proprement dit est suivi d'un documentaire de making of donnant des informations sur le poème d'origine et sur la production du film.

En France[modifier | modifier le code]

Le film a été présenté en Première internationale en décembre 2003 à Nouvelles images du Japon, festival du Forum des images, en présence de Kihachiro Kawamoto qui a reçu à cette occasion la Médaille de la Ville de Paris (Grand Vermeil).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Fuyu no hi (冬の日?)
  • Réalisation : Kihachirō Kawamoto (organisateur), Youri Norstein (invité) et 34 autres réalisateurs. Voir liste complète ci-dessous.
  • Musique originale : Shinichirô Ikebe
  • Production : Tatsuo Shimamura
  • Société de production : Imagica Corp.
  • Studios d'animation : IKIF, Uruma Delvi.
  • Sociétés de distribution : Kinokuniya (sortie en DVD, Japon), Les Films du Paradoxe (sortie en DVD, France)
  • Pays : Drapeau du Japon Japon
  • Langue : japonais
  • Format : 35 mm, couleur
  • Durée : 40 minutes (film d'animation proprement dit), 105 minutes (film animé et documentaire de making of présenté directement à la suite), 65 minutes (France : film et version courte du making of)

Réalisateurs[modifier | modifier le code]

Kihachirō Kawamoto présentant Jours d'hiver au Forum des images de Paris en 2003.

Production[modifier | modifier le code]

Comme pour un renku collectif classique, où c'est un invité d'honneur qui compose la première strophe du poème, c'est un invité, l'animateur russe Youri Norstein, qui a été chargé de réaliser le court métrage correspondant à la première strophe[1].

Récompense[modifier | modifier le code]

Jours d'hiver a remporté le Grand Prix du Japan Media Arts Festival en 2003.

Édition en vidéo[modifier | modifier le code]

En France, le film a été édité en DVD par Les Films du Paradoxe en 2008, accompagné d'un making of court et d'un documentaire plus long et plus complet (67 minutes) intitulé Les Poètes de Jours d'hiver[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Documentaire Les poètes de Jours d'hiver, inclus sur le DVD du film, Les Films du Paradoxe, 2008.
  2. Sortie DVD de Jours d’hiver, par un collectif des maîtres de l’animation

Liens externes[modifier | modifier le code]