Journey (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Journey.
Journey
image

Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur thatgamecompagny
Concepteur Jenova Chen
Musique Austin Wintory

Date de sortie USA 13 mars 2012
FRA 14 mars 2012
JPN 15 mars 2012[1]
Genre Jeu d'aventure
Mode de jeu Un joueur, coopération
Plate-forme PlayStation 3
Média PlayStation Network
Contrôle DualShock 3, Sixaxis

Journey (littéralement 'Voyage' en anglais) est un jeu vidéo d'action-aventure développé par thatgamecompany et édité par Sony Computer Entertainment. Sorti en France le 14 mars 2012 sur la console PlayStation 3, le jeu est disponible en téléchargement sur le PlayStation Network. Bien qu'il s'agisse principalement d'un jeu d'aventure, il inclut un aspect réflexion.

Généralités[modifier | modifier le code]

Le jeu met en scène un étrange personnage en cape rouge dans de vastes plaines désertiques. Jenova Chen, le concepteur du jeu (et déjà concepteur de Cloud, FlOw et Flower) souhaite jouer sur la petitesse du personnage (et par là celle du joueur) dans son environnement ainsi que sur le sentiment de solitude, trop rare selon lui dans la production actuelle. Le studio est en effet réputé pour mettre l'émotion au cœur de son processus créatif et, par conséquent, de ses œuvres, privilégiant ainsi la singularité émotionnelle de l'expérience vidéoludique (poétique, mélancolique, envoûtante ou déroutante…) à la durée de vie ou à la difficulté.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Journey est caractérisé par de vastes espaces épurés, oscillants entre désert de sable et ruines de civilisations passées[2]. Le joueur devra évoluer dans cet environnement. Pour ce faire, il pourra choisir entre faire l'aventure seul ou bien à deux (avec un autre joueur en ligne), de façon à solliciter la notion d'entraide. Selon sa décision, l'expérience personnelle devrait être différente. Il est cependant impossible de choisir la personne partageant son aventure. En effet, les développeurs ont préféré au classique système d'invitation, un système de mise en relation de deux personnes proches dans leur exploration, qui se déclenche lors d'évènements en particulier. Il est ainsi impossible d'inviter un ami, ni de savoir le pseudo de la personne qui nous a rejoint lors de la partie. Toutefois, l'identité du ou des joueurs ayant participés à l'expérience est révélée à l'issue de l'aventure. De plus, chaque joueur dispose d'un symbole spécifique, bien qu'aléatoire, lorsqu'il « chante ». Ainsi il est possible de distinguer les compagnons de voyage lorsque le pseudonyme et le symbole associé apparaissent en fin de partie.

Communication[modifier | modifier le code]

Dans Journey, chaque personnage peut « chanter » en maintenant plus ou moins longtemps la touche cercle enfoncée. Lorsqu'un joueur « chante », un symbole qui lui est propre apparait. Cela permet d'identifier le joueur en fin de partie.

« Chanter » a plusieurs fonctions :

  • Interagir avec l'environnement ;
  • Interagir avec les êtres qui peuplent le monde ;
  • Donner de l'énergie au compagnon ;
  • Communiquer avec le compagnon de manière très sommaire.

Ce dernier cas est intéressant dans cette expérience vidéoludique, puisque les joueurs vont tenter de se faire comprendre uniquement à l'aide de l'intensité et de la répétition du « chant ».

Énergie[modifier | modifier le code]

Un étrange pouvoir emplit l'univers de Journey, donnant ainsi vie à une sorte de tissu rouge. Les joueurs l'utilisent pour progresser dans l'aventure. Cette énergie est sensible aux « chants » des joueurs ainsi qu'à leur contact. De telle sorte que lorsque les deux compagnons sont proches l'un de l'autre, ils se rechargent mutuellement en énergie. Celle-ci leur permet alors d'effectuer des sauts et de se déplacer dans les airs jusqu'à épuisement de cette force inconnue. Afin de l'accumuler, le joueur dispose d'une sorte d'écharpe accrochée au niveau de la nuque sur laquelle se grave des symboles en fonction du niveau de pouvoir restant. L'écharpe est au départ très courte, cependant il est possible d'en agrandir la taille en récoltant des Symboles brillants dispersés au travers des étapes du voyage.

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Inspirations et réactions[modifier | modifier le code]

  • Fumito Ueda, concepteur reconnu et respecté par ses pairs (notamment par Jenova Chen) pour ses créations vidéoludiques (Ico, Shadow of the Colossus), et dont le style contribue à faire reconnaître le jeu vidéo comme une forme d'art, a avoué adorer la direction artistique du jeu.
  • Plusieurs joueurs ont d'ores et déjà évoqué les influences de Chen et de son équipe pour ce projet. Le style très épuré (avec une utilisation singulière de la couleur et des dégradés) ainsi que l'immensité des plaines (souvent vides) rappellent celles de Shadow of the Colossus, dans lesquelles le joueur disposait déjà d'une grande liberté d'action. En outre, les sensations de solitude et de petitesse étaient également perceptibles dans ce jeu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Journey » sur Jeuxvidéo.com. Consulté le 9 mars 2012
  2. « Thatgamecompany parle de Journey », Play3-Live, 29 juin 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]