Journées du chaos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les journées du Chaos (en allemand Chaostage) désignent des séries de concerts organisées par la scène punk rock allemande. Les premières eurent lieu à partir de 1982 et furent renouvellées les années suivantes.

Ces journées furent très rapidement le théâtre d'affrontements violents opposant les forces de l'ordre, des punks et des skinheads neo-nazis hostiles au rassemblement des punks[1].

L'écho de cet évènement influença la scène française qui lança par la suite le "Chaos festival" (mis en place par "Chaos Productions") mais dont le succès fut moindre puisqu'il ne s'est tenu qu'une seule année (le 20 octobre 1984 à la salle du Baron à Orléans)[2].

La "journée du chaos" la plus médiatisée fut celle d'Hanovre en 1995 en raison des importantes émeutes qui s'y déroulèrent et furent ponctuées par la destruction d'un supermarché. La chanson "Wochenendticket" de Terrorgruppe retrace l'état d'esprit de ces rencontres populaires qui attiraient des punks de toute l'Europe.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]