Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale
Image illustrative de l'article Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale

Nom officiel Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale
Observé par Organismes internationaux, gouvernements
Type Journée internationale
Signification Revendication de l'égalité raciale
Date 21 mars
Lié à ONU

La journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale est célébrée chaque année le 21 mars. Ce jour-là, en 1960, la police ouvre le feu et tue 69 personnes lors d'une manifestation pacifique à Sharpeville, en Afrique du Sud, contre les lois de l'Apartheid, (en l’occurrence, les passeports raciaux intérieurs (en)[1]. En proclamant la Journée internationale, en 1966, l' Assemblée générale des Nations Unies appelle la communauté internationale à redoubler d'efforts pour éliminer toutes formes de discrimination raciale[2],[3].

Journée des droits de l'homme en Afrique du Sud - le 21 mars[modifier | modifier le code]

En Afrique du Sud, la Journée des droits de l'homme est un jour férié, célébré le 21 mars de chaque année. Cette journée commémore les vies perdues à se battre pour la démocratie et l'égalité des droits en Afrique du Sud durant le régime Apartheid (régime qui soutient la discrimination raciale). Le massacre de Sharpeville, pendant l'Apartheid, le 21 mars 1960, est le jour de référence notamment pour ce jour férié.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]