Journée de l'ANZAC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ANZAC Day
Cérémonie de l'ANZAC Day à Melbourne (Australie)
Cérémonie de l'ANZAC Day à Melbourne (Australie)

Observé par les Australiens et les Néo-Zélandais les îles Tonga, Samoa, Cook, Niue
Type Fête patriotique
Signification Fête célébrant l'engagement des troupes d'Australie et de Nouvelle-Zélande au cours de la Première Guerre mondiale.
Date 25 avril
Observances défilés militaires en Australie, Nouvelle-Zélande, France, Turquie...

La Journée commémorative de l'ANZAC ou ANZAC Day est célébrée le 25 avril de chaque année en Australie, Nouvelle-Zélande, aux Samoa, aux Tonga, aux îles Cook à Niue ainsi qu'en Nouvelle-Calédonie. Il commémore la sanglante bataille de Gallipoli entre les Australiens et Néo-Zélandais de l'ANZAC et l'armée ottomane en 1915, pendant la Première Guerre mondiale et l'engagement des troupes australiennes et néo-zélandaises en France et en Belgique.

Origines[modifier | modifier le code]

L'ANZAC, acronyme de Australian and New Zealand Army Corps (corps d'armée australien et néo-zélandais), désigne les troupes originaires d'Océanie ayant combattu durant la Première Guerre mondiale.

Pour éliminer l'empire ottoman, allié de l'empire Austro-Hongrois et de l'Allemagne, de la Première Guerre mondiale, des forces alliées sont chargées de s'emparer d'Istanbul. Le 25 avril 1915 commence le débarquement de l’ANZAC à Gallipoli, sur un promontoire étroit couronné de fortifications, face à des escarpements quasi infranchissables. Les Turcs déclenchent un feu d’enfer, mais les Australiens parviennent, vers 6 heures, à occuper le sommet de la première colline. Le jeune général turc Kemal Pacha (Mustafa Kemal Atatürk) en ayant reçu l’ordre, lance une contre-attaque victorieuse[1]. 8 141 Australiens furent tués au cours de cette bataille. En Australie et en Nouvelle-Zélande, on se rappelle la défaite de Gallipoli comme le baptême du feu pour ces nouvelles nations du Pacifique du Sud[2].

Après la Guerre, l'historien Charles Bean(en) a cherché à favoriser la mémoire de l'ANZAC. Il a décrit les exploits de l'ANZAC comme représentant « la bravoure insouciante pour une bonne cause, pour l'esprit d'entreprise, la débrouillardise, la fidélité, la camaraderie et l'endurance. »[3]. Les Australiens ajoutent souvent à cette liste la qualité du mateship, variante locale de la camaraderie.

Cérémonies commémoratives[modifier | modifier le code]

En Australie[modifier | modifier le code]

Australian War Memorial, coquelicots de papier ou de tissu

En Australie, l'Anzac Day est célébré tous les 25 avril depuis 1921. Après la Première et la Seconde Guerre mondiale, les vétérans assistaient à un service commémoratif et défilaient dans la rue principale de chaque ville du pays, encouragés par la foule.

La commémoration débute par les Services de l'aube :

  • ouverture de la cérémonie,
  • hymnes,
  • prières,
  • adresse,
  • pose de couronnes,
  • lecture de l'Ode du Souvenir de Laurence Binyon
  • lecture du Last Post,
  • minute de silence,
  • sonnerie Réveille,
  • hymnes nationaux australiens et néo-zélandais.

À l'Australian War Memorial, les familles placent souvent des coquelicots artificiels rouges à côté du noms de parents morts au combat. En Australie, des brins de romarin sont souvent portés au revers des vestons.

Le jeu de Deux-up est traditionnellement joué dans les pubs et clubs à travers toute l'Australie, le jour de l'Anzac Day.

En Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Revue des troupes pour la journée de l'ANZAC, Rarotonga, îles Cook le 25 avril 2005[4]

L'Anzac Day est célébré avec des milliers de jeunes d'Autralasie.

Il est de tradition que les membres de la famille d'un soldat tué ou disparu, visitant les lieux de mémoire, fixent un coquelicot de papier ou de tissu sur la tombe ou à défaut à côté du nom gravé sur un monument.

  • Des cérémonies commémoratives sont organisées aussi ailleurs, en Europe.

En Belgique[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Dans le département de la Somme[modifier | modifier le code]

Dans la région Nord-Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

  • L'ANZAC Day est également célébré au Quesnoy, ville libérée par les troupes néo-zélandaises le 4 novembre 1918 et où a été érigé en 1923 un monument à la mémoire les combattants de Nouvelle-Zélande.

En Nouvelle-Calédonie[modifier | modifier le code]

En Nouvelle-Calédonie, où les troupes australiennes et néo-zélandaises participèrent à la Seconde Guerre mondiale, l'Anzac Day est commémoré à trois endroits:

En Turquie[modifier | modifier le code]

Une cérémonie se déroule chaque année le 25 avril (ANZAC Day) sur le lieu de la bataille :

Au Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

À Londres, en Angleterre, un Service de l'aube est célébré chaque année, en alternance, entre le Mémorial australien de la guerre, et le Monument commémoratif de guerre en Nouvelle-Zélande, qui sont tous deux à Hyde Park Corner. La journée est également marquée par une cérémonie de dépôt de couronne et une parade militaire à 11 heures, au cénotaphe de Whitehall, à laquelle assistent des représentants officiels et des associations d'anciens combattants d'Australie, de Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et d'autres pays. L'Anzac Day a été officiellement observé à Londres depuis 1916, quand le roi George V et la reine Mary ont assisté à la première cérémonie commémorative à l'abbaye de Westminster.

La Bataille des Dardanelles et l'Anzac Day dans l'art et la littérature[modifier | modifier le code]

Chanson[modifier | modifier le code]

  • La chanson And the Band Played Waltzing Matilda (1972), par Eric Bogle, évoque la sanglante bataille de Gallipoli entre les Australiens et Néo-Zélandais de l'ANZAC et l'armée ottomane et parle de la marche traditionnelle d'ANZAC Day par des vétérans de ce conflit - et de la futilité de la guerre. Cette chanson a été chantée également par Slim Dusty et The Pogues.

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • Les commandos de l'ombre ou Beneath Hill 60 est un film australien de Jeremy Sims racontant l'histoire de la 1ère compagnie des Tunneliers Australiens creusant des mines sous les positions Allemandes de la colline 60. Ce film est basé sur les exploits d'Oliver Woodward (8 Octobre 1885 – 24 Août 1966), un Australien métallurgiste responsable du chantier sous la colline.

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Le poète Banjo Paterson a écrit la poésie We're All Australians Now au sujet de la bataille.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Edwin Woodrow Bean:
    • L'Anzac livre, 1916
    • Lettres de France, 1917
    • Dans vos mains, les Australiens, 1918
    • Histoire officielle de l'Australie dans la guerre de 1914-1918 en 12 volumes (sous la direction de Charles Bean) dont six rédigés par lui-même:
      • Volume I - L'histoire de l'Anzac: la première phase, 1921
      • Volume II - L'histoire de l'Anzac: du 4 mai 1915 à l'évacuation, 1924
      • Volume III - La Force australienne Imperial en France: 1916, 1929
      • Volume IV - La Force australienne Imperial en France: 1917, 1933
      • Volume V - L'Australian Imperial Force en France: Décembre 1917 - May 1918, 1937
      • Volume VI - La Force australienne Imperial en France: mai 1918 - l'armistice, 1942

Les six autres volumes sont l'œuvre d'autres auteurs avec la participation de Bean.

  • Anzac à Amiens, 1946

Charles Bean a joué un grand rôle dans la création de l'Australian War Memorial, et dans la popularisation de la légende de l'ANZAC[7].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.histoiredumonde.net/article.php3?id_article=1867
  2. http://www.awm.gov.au/encyclopedia/gallipoli/
  3. Anzac stood, and still stands, for reckless valor in a good cause, for enterprise, resourcefulness, fidelity, comradeship and endurance, that will never own defeat. [1]
  4. Quelque 500 soldats des îles Cook (environ 5 % de la population) participèrent aux combats que cela soit au Moyen-orient ou en France. Certains d'entre-eux furent inhumés au cimetière militaire des Trois arbres à (Steenwerck) ou au cimetière communal de Hazebrouck situés dans le département du Nord
  5. « Pas une semaine sans que viennent des Australiens »
  6. http://www.smh.com.au/articles/2003/04/03/1048962876103.html
  7. http://www.nla.gov.au/gallipolidespatches/2-1-1-bean.html