Jourdain de Saxe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jourdain de Saxe
Image illustrative de l'article Jourdain de Saxe
Fresque représentant Jordain, au couvent dominicain de Worms, en Allemagne
Maître général de l'ordre des Prêcheurs
Naissance 1190
Burgsberg
Décès 1237  (à 47 ans)
Syrie
Nationalité Allemande
Béatification 1825
par Léon XII
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 13 février
Saint patron des vocations dominicaines

Jordain, ou Jourdain de Saxe (aussi appelé Jourdan de Saxe, Gordanus, Giordanus ou Jordanus de Alamania), né vers 1190 et mort en 1237, était un religieux allemand, membre de l'ordre des Prêcheurs et maître général de ce même ordre de 1222 à sa mort. Il a été béatifié en 1825.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Jourdain de Saxe est né vers 1190 à Burgsberg, en Saxe, dans la famille des comtes d'Eberstein. Il se rend ensuite à l'université de Paris pour y faire des études de théologie ; c'est là qu'en 1219 il rencontre saint Dominique.

En 1219 il est sous-diacre et bachelier en théologie. L'année suivante, le mercredi des Cendres,Jourdain prend l'habit au couvent Saint-Jacques de Paris sous l'influence spirituelle de Réginald, doyen de la collégiale Saint-Aignan d'Orléans. Deux mois plus tard, Dominique entreprend de réunir à Bologne le premier chapitre général de l'ordre. Jourdain, ainsi que trois autres frères, est désigné pour y participer. À son retour à Paris, il enseigne l'Écriture Sainte jusqu'en 1221, quand saint Dominique le nomme provincial de Lombardie.

Maître général des dominicains[modifier | modifier le code]

Quelques mois plus tard, Jourdain est élu pour succéder au fondateur de l'ordre, qui vient de mourir. Sous son généralat, quatre nouvelles provinces sont créées, ainsi que 240 nouveaux couvents de frères et de sœurs. Par ailleurs, Jourdain prend une importante part à la mise au point des Constitutions de l'Ordre.

En 1233 il fait procéder à la translation du corps de Dominique, avant de présider aux fêtes de sa canonisation en 1234. Il rédige le Libellus de principiis Ordinis Praedicatorum, texte qui est à la fois un récit documenté de la vie de Dominique de Guzmán et des débuts de l'ordre des Prêcheurs.

Jourdain de Saxe a eu à la fois un rôle spirituel immense, mais aussi un rôle politique important, n'hésitant pas à stigmatiser Frédéric II. Il entretient également une profonde amitié et une vaste correspondance avec Diane d'Andalo, moniale dominicaine de Bologne, plus tard béatifiée.

En 1236, il part en Terre Sainte pour visiter les couvents de l'Ordre qui y étaient établis. Au retour, le navire qui le ramenait fait naufrage le 13 février 1237, près des côtes de Syrie. Son corps, rejeté par la mer, est alors enterré au couvent dominicain d'Acre, actuellement en Israël. Raymond de Peñafort prend sa suite comme maître général des Dominicains. Jourdain de Saxe est aujourd'hui vénéré comme le patron des vocations dominicaines ; béatifié en 1825 par le pape Léon XII, il est fêté le 13 février, jour anniversaire de sa mort.

Citations[modifier | modifier le code]

  • À un procureur lui ayant demandé d'être relevé de sa charge, Jourdain répondit : « Mon fils, cette charge a quatre annexes : la négligence, l'impatience, le travail et le mérite ; je vous décharge des deux premières et je vous laisse les deux autres ».
  • « Tous les autres saints exercent leur droit de patronage plutôt sur ceux qui leur sont spécialement confiés et ils aident leurs serviteurs bien plus que les autres fidèles, tandis que la Mère de Dieu, étant la Reine de tous les hommes, elle est également la protectrice de tous et s'emploie au salut de tous »
  • « De même que la vie du corps se soutient par le mélange de la boisson et de la nourriture, ainsi pour que se développe la vie de l'âme, il faut alternativement passer de l'oraison à l'étude des saintes Écritures. ».

Sources[modifier | modifier le code]

  • Chéry, Henri-Charles, Saints et bienheureux de la famille dominicaine, Fraternité dominicaine Lacordaire, Lyon, 1991
  • Bienheureux Jourdain de Saxe, Paris, Desclée de Brouwer, 1924
  • Libellus de pricipiis ordinis praedicatorum (Récit de l'histoire de la fondation de l'ordre et de la vie de saint Dominique par Jourdain de Saxe)
  • Vie du bienheureux Jourdain de Saxe, Deuxième maître général de l'ordre des frères prêcheurs, R. P. Fr. Joseph-Pie Mothon, Paris, Victor Palme, 1885

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Jourdain de Saxe Suivi par
Dominique de Guzmán
Maître général de l'ordre des Prêcheurs
1222-1237
Raymond de Peñafort