Jour de malchance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jour de malchance est une histoire en bande dessinée de Keno Don Rosa. Elle met en scène Gontran Bonheur, ainsi que plusieurs membres de la famille de Donald Duck (par ordre d'apparition) : Donald lui-même, Riri, Fifi et Loulou, Daisy, Grand-Mère Donald, Picsou et Gus. Elle se déroule à Donaldville et ses alentours.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Comme pour chacun de ses anniversaires, Gontran est introuvable alors que la famille Duck est réunie à la ferme de Grand-Mère Donald. Celui-ci tente d'échapper à ce jour de l'année, le seul au cours duquel il subit des accidents d'une malchance telle qu'on « ne voit ça que dans les films » : voiture de train qui se détache, crochet de dépanneuse sans rétroviseur qui traîne dans un virage et dont le conducteur écoute à fond du Wagner.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Histoire n°D 97437.
  • Éditeur : Egmont.
  • Titre de la première publication : Jour de malchance (français)
  • Titre en anglais : The Sign of the Triple Distelfink (anglais). « Le signe du triple oiseleur » d'après la traduction française de la planche 12.
  • 14 planches.
  • Auteur et dessinateur : Keno Don Rosa.
  • Première publication : Donald Duck & Co (Norvège), Anders And Co (Danemark), Aku Ankka (Finlande) et Kalle Anka & Co (Suède), 16 janvier 1998.
  • Première publication aux États-Unis: Uncle Scrooge n°310, juin 1998.
  • Première publication en France : Picsou magazine n°313, février 1997.

La traduction de la première édition française de février 1997 comporte une modification importante du texte sur la deuxième case de la planche 10 : les deux pilotes sont soulagés d'apprendre que le passager éjecté de l'avion avait bien payé son billet plutôt que de savoir s'il a survécu. Ce texte peu approprié pour le jeune lectorat majoritaire de cette histoire, est modifié dans la deuxième édition de janvier 2006 pour suivre littéralement la version anglaise : ils sont soulagés d'apprendre que c'est Gontran et que sa chance va le sauver.

Références à Carl Barks[modifier | modifier le code]

L'opposition entre la malchance de Donald et la chance de Gontran date des premières apparitions de Gontran Bonheur, personnage créé par Carl Barks en janvier 1948. Don Rosa reprend le thème de la confrontation quasi permanente des deux cousins : elle a commencé dès leur enfance et se poursuit dans Jour de malchance jusque dans la quête de cette chance miraculeuse.

Cette histoire dans l'œuvre de Don Rosa[modifier | modifier le code]

Don Rosa raconte dans cette histoire l'origine de la malchance de Gontran le jour de son anniversaire à l'aide d'une évocation du passé. Il reprend donc plusieurs membres de la famille Duck qu'il a utilisé dans la Jeunesse de Picsou, la biographie de Balthazar Picsou :

  • Joseph Duck le mari de Grand-Mère Donald,
  • leur fille Daphnée mère de Gontran (et dont l'anniversaire est le même jour que celui de son fils),
  • une scène habituelle de dispute entre leur fils Rodolphe et son épouse Hortense Picsou, les parents de Donald.

Références historiques et culturelles[modifier | modifier le code]

Le chardonneret élégant

Le titre anglais The Sign of the Triple Distelfink se réfère dans l'histoire à un dessin peint par un ouvrier sur la grange des Ducks le jour de la naissance de leur fille Daphnée. Il représente trois oiseaux dorés autour d'une fleur. Un distelfink est un Chardonneret élégant stylisé utilisé comme signe de chance parmi les immigrés allemands de Pennsylvanie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]