Jour de l'Unité allemande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jour de l'Unité allemande
Réunification de l'Allemagne, le 3 octobre 1990
Réunification de l'Allemagne, le 3 octobre 1990

Nom officiel Tag der Deutschen Einheit
Observé par Allemagne
Type Fête nationale
Signification Commémoration de la Réunification allemande de 1990.
Date 3 octobre

Le jour de l’Unité allemande (en allemand:Tag der Deutschen Einheit) est la fête nationale allemande et elle est célébré depuis 1990 le 3 octobre, jour anniversaire de la réunification du pays. C’est en Allemagne le seul jour férié en application du droit fédéral, tous les autres sont fixés par les droits régionaux.

Avant 1990, la fête nationale de la République fédérale était célébrée le 17 juin, et celle de la République démocratique allemande était le jour de la République, célébré le 7 octobre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Allemagne de l’Ouest[modifier | modifier le code]

De 1954 à 1990 appelé « Tag der deutschen Einheit », avec un d minuscule, était célébré le 17 juin à l’Ouest, en souvenir des émeutes de 1953 à l’Est[1]. À partir de 1963, cette fête était appelée le Jour national de souvenir du peuple allemand (Nationaler Gedenktag des Deutschen Volkes) en application d’une proclamation du président fédéral[2]. Il y a peu d'autres fêtes en rapport avec ce jour.

Allemagne de l’Est[modifier | modifier le code]

La République démocratique allemande institua en 1950 deux fêtes nationales[3] :

Le jour de la Libération ne fut plus férié à partir de 1967, par compensation avec l’introduction de la semaine de cinq jours.

Allemagne réunifiée[modifier | modifier le code]

Lors de la Réunification, la date du 9 novembre fut proposée comme nouvelle fête nationale en souvenir de la chute du mur de Berlin, mais elle fut rejetée car c’était également la date anniversaire de la Nuit de Cristal en 1938 et celle de la chute de l'Empire en 1918. Le 3 octobre, date de la réunification, fut finalement choisi dans l’article 2 du traité d’unification[4].

Débat de 2004[modifier | modifier le code]

Le 3 novembre 2004, le chancelier fédéral Gerhard Schröder a proposé de retirer la fête nationale de la liste des jours fériés afin de créer un jour de travail supplémentaire et d’accroître la croissance économique, et de célébrer l’unité le premier dimanche d’octobre. Cette proposition fut la cible de nombreuses critiques, en particulier de celles du président fédéral Horst Köhler et du président du Bundestag Wolfgang Thierse. Elle fut abandonnée après une courte mais violente controverse.

Célébration[modifier | modifier le code]

La célébration officielle du jour de l’Unité allemande a lieu depuis 1990 dans la capitale du Land qui assure la présidence du Bundesrat ; celle-ci tourne chaque année en application de l’accord de Königstein conclu en 1950. En 2011, la célébration officielle en Rhénanie-du-Nord-Westphalie a exceptionnellement eu lieu à Bonn, l'ancienne capitale de la République fédérale. Le jour de l’Unité allemande a été célébré :

Depuis quelques années, des célébrations, incluant par exemple des concerts, ont simultanément lieu à Berlin devant la porte de Brandebourg et sur la Straße des 17. Juni.

En 1997, la communauté musulmane a instauré un « jour de la Mosquée ouverte » (Tag der offenen Moschee), célébré le jour de la fête nationale.

Ressources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Loi sur le jour de l’Unité allemande, 3 juillet 1953, BGBl. 1953 I, p. 778 [lire en ligne], abrogée par le traité d’unification
  2. Proclamation du président fédéral, 17 juin 1953, BGBl. 1963 I, p. 397 [lire en ligne]
  3. Loi du 21 april 1950 instituant le « jour de la Libération » et le « jour de la République » comme fêtes nationales [lire en ligne]
  4. Article 2 du traité entre la République fédérale d'Allemagne et la République démocratique allemande relatif à l’établissement de l’unité allemande [lire en ligne]

Origine du texte[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :