Jouni Kaipainen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jouni Kaipainen

Description de l'image  defaut.svg.
Naissance 24 novembre 1956 (57 ans)
Helsinki, Drapeau de la Finlande Finlande
Activité principale Compositeur
Formation Académie Sibelius
Maîtres Aulis Sallinen, Paavo Heininen

Jouni Ilari Kaipainen est un compositeur finlandais né le 24 novembre 1956 à Helsinki.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été l'élève d'Aulis Sallinen, puis a travaillé avec Paavo Heininen à l'Académie Sibelius d'Helsinki (1975-1982). Après ses études, Kaipainen se consacre à la composition. Il enseigne la composition à l'Université de Tampere depuis 2000. En 1991-1993, il a été directeur artistique de la Biennale d'Helsinki.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • Apotheosis, Op. 7 (1975), pour orchestre de chambre
  • Symphonie nº 1 Op. 20 (1980-85)
  • Symphonie nº 2 Op. 44 (1994)
  • Sisyfoksen uni (Rêves de Sisyphe), Op. 47 (1994)
  • Accende lumen sensibus, Op. 52 (1996)
  • Millennium Fanfare, Op. 60 (1999)
  • North by North-East, Op. 63 (2000-01)
  • Symphonie nº 3 Op. 72 (1999-2004)
  • Commedia, Symphonie nº 4 Op. 93 (2010), avec chœur d'hommes et baryton et soprano solistes

Œuvres concertantes[modifier | modifier le code]

  • Carpe diem! Op. 38 (1990)
  • Concerto pour hautbois et orchestre Op. 46 (1994)
  • Vernal Concerto, From Equinox to Solstice Op. 53 (1996)
  • Concerto pour piano, Op. 55 (1997)
  • Concerto pour alto et orchestre, Op. 56 (1997)
  • Nyo ze honmak kukyo to, Op. 59b (1999)
  • Concerto pour cor et orchestre, Op. 61 (2000-01)
  • Concerto pour violoncelle et orchestre nº 1, Op. 65 (2002)
  • Concerto pour violoncelle et orchestre nº 2 (2003)
  • Concerto pour trompette et orchestre, Op. 66 (2003)
  • Concerto pour basson et orchestre, Op. 74 (2005)
  • Concerto de chambre nº 1 Op. 73, ("...and then is heard no more...")
  • Concerto pour violon (2006)

Œuvres pour voix et orchestre[modifier | modifier le code]

  • Felicity & Fullnesse Op. 75, monodrame (2006)

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Quatuor à cordes nº 1, Op. 2 (1973)
  • Quatuor à cordes nº 2, Op. 5 (1974)
  • Aspetti, Op. 6 (1974)
  • Ladders to Fire, Op. 14 (1979)
  • Trois morceaux de l'aube, Op. 15 (1980-81)
  • Far from Home, Op. 17 (1981)
  • Trio I Op. 21 (1983)
  • Élégie, Op. 22 (1983)
  • Parcours, Op. 23a (1983)
  • Parcours, Op. 23b (1983-89)
  • Titus Elegy, Op. 24b (1983)
  • Quatuor à cordes nº 3, Op. 25 (1984)
  • Piping Down the Valleys Wild, Op. 26 (1984)
  • Andamento, Op. 28 (1986)
  • Trio III, Op. 29 (1986-87)
  • Tombeau de Rabelais, Op. 32 (1987/1995/1997/2001)
  • Remous, Op. 37a (1990)
  • Remous, Op. 37b (1990-97)
  • Quatuor à cordes nº 4, Op. 45 (1994)
  • Time flies, Op. 48 (1994–95)
  • Sestetto (Sextet), Op. 57a (1997)
  • Sestetto (Sextet), Op. 57b (1997)
  • Weigold-Walzer, (1999)
  • Quintette pour clarinette, Op. 59a (2000)
  • Quatuor à cordes nº 5, Op. 70 (2004)

Œuvres instrumentales pour solistes[modifier | modifier le code]

  • Sonatine, Op. 9 (1976)
  • “...la chimère de l'humidité de la nuit?” Op. 12b (1978)
  • Je chante la chaleur désespérée, Op. 16 (1981)
  • Altaforte, Op. 18 (1982)
  • Conte, Op. 27 (1985)
  • Gena, Op. 31 (1987)
  • L’anello di Aurora, Op. 34 (1988)
  • Tenebrae, Op. 39 (1991)
  • Serenade: Full Moon, Lunatic Bassoon, Op. 42 (1993)
  • Vento, Op. 58 (1998)
  • Placido, Op. 68 (2003-05)
  • Reunion confirmed, Op. 71 (2004)
  • Trois préludes (2006)

Œuvres vocales et chorales[modifier | modifier le code]

  • Quatro Canciones de García Lorca, Op. 8 (1975)
  • Yölauluja (Nocturnal Songs), Op. 11 (1978)
  • Cinq poèmes de René Char, Op. 12a (1978-80)
  • Pitkän kesän poikki iltaan (The Long Summer’s Journey into Evening), Op. 13 (1979)
  • Muunlaisten musiikkia (Music of Persons of Another Kind), Op. 19 (1984)
  • Three Arias from “The Miracle at Constance”, Op. 30b (1987-97)
  • Three Arias from “The Miracle at Constance”, Op. 30d (1987-93)
  • Anna’s Aria from “The Miracle at Constance” Op. 30f (1987-93)
  • Stjärnenatten (Nuit étoilée), Op. 35 (1989)
  • Lacrimosa, Op. 36 (1989)
  • Antiphona SATB, Super Alta Trinitá Beata ,Op. 40 (1992)
  • Jauchzet!, Op. 41a (1993)
  • Jauchzet!, Op. 41b (1993)
  • Sonnet 43, Op. 43 (1994)
  • Matkalla (On the Road), Op. 49 (1995)
  • Runopolku (Rune Walk), Op. 50 (1995)
  • Glühende Blumen des Leichtsinns, Op. 51 (1995-2000)
  • Des Flußes Stimme Op. 54, Ein Requiem, Jeremy Parsons in memoriam (1996)
  • Rauha ja Onni (Paix et Joie), Op. 64 (2001)
  • En skål för alla kvinnors ära, Op. 67 (2003-05)
  • En skål för alla kvinnors ära, Op. 67a (2003)