Joseph Yvon Thériault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thériault, Joseph Yvon

Naissance 1949
Caraquet,
Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Pays de résidence Drapeau du Canada Canada
Profession Sociologue
Formation
Distinctions
Joseph Yvon Thériault

Joseph Yvon Thériault (1949- ) est un sociologue québécois d’origine acadienne, né à Caraquet, Nouveau-Brunswick. Il est professeur à l’Université du Québec à Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en mondialisation citoyenneté et démocratie[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

  • B.A. Université de Moncton (Bathurst), 1971
  • M.A. (science politique), Université d’Ottawa, 1973
  • Doctorat (sociologie du développement), École des hautes études en sciences sociales (EHESS) Paris (1981)

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a été professeur de sociologie à l’Université d’Ottawa (1978 à 2008), directeur du département de sociologie (1987 à 1990), doyen associé à la recherche (1992 à 1998) et doyen intérimaire (1996-1997). Il a été le directeur fondateur du Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités, (CIRCEM) de 2000 à 2007 et titulaire de la Chaire de recherche identité et francophonie (2004-2008).

Depuis 2008 il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en mondialisation citoyenneté et démocratie (Chaire MCD) à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et professeur de sociologie [2] à la même université.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Son travail sociologique porte sur la tension dans les sociétés démocratiques entre les tendances à l’individualisation et à la pluralisation, et la permanence des identités et des mémoires collectives (citoyenneté et identité). Il est reconnu pour ses travaux sur l’Acadie, le Québec et les communautés minoritaires francophones du Canada (l’aire culturelle du Canada français). Cette démarche s’est ouverte aux enjeux propres aux petites sociétés et au phénomène nationalitaire en général.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie (principaux ouvrages)[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Direction d’ouvrages (revues)[modifier | modifier le code]

  • F. G. Dufour et J. Y. Thériault (dir.), « Sociologie du cosmopolitisme, numéro spécial, », Sociologie et sociétés, PUM, vol. 44, no 1,‎ 2012
  • Joseph Yvon Thériault, Anne Gilbert et Linda Cardinal (dir.), L’espace francophone en milieu minoritaire au Canada : Nouveaux enjeux, nouvelles mobilisations, Montréal, Fides,‎ 2008, 564 p. (ISBN 978-2-7621-2860-4).
  • Joseph Yvon Meunier et Thériault (dir.), Les impasses de la mémoire : Espace, filiation, nation et religion, Montréal, Fides,‎ 2007, 390 p. (ISBN 978-2-7621-2759-1)
  • Jacques-L. Boucher et Joseph Yvon Thériault (dir.), Petites sociétés et minorités nationales : enjeux et perspectives comparées, Québec, PUQ,‎ 2005, 420 p. (ISBN 2-7605-1359-9)
  • Joseph Yvon Thériault (dir.), Les francophonies minoritaires du Canada : l’état des lieux, Moncton, Éditions d’Acadie,‎ 1999, 576 p. (ISBN 2-7600-0359-0).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Canadian Who's Who 2012–2013 - Article : Joseph Yvon Thériault
  2. « Joseph Yvon Thériault », sur Département de sociologie UQAM,‎ s.d. (consulté le 21 février 2013)
  3. « Les lauréats des Prix du livre politique », sur Assemblée nationale du Québec,‎ 8 février 2013 (consulté le 21 février 2013)
  4. « Lauréats 2007 : Joseph Yvon Thériault », sur Fondation Trudeau Foundation (consulté le 21 février 2013)
  5. « Joseph Yvon Thériault (Canada) », sur Master Erasmus Mundus - Europhilosophie,‎ s.d. (consulté le 21 février 2013)
  6. Le Prix du CRCCF sur http://www.crccf.uottawa.ca/presentation/prix.html
  7. Finaliste 2013 - Prix littéraire du Gouverneur Général http://gglivres.conseildesarts.ca/fr/about-apropos/archives/2013/evangeline-contes%20damerique

Liens externes[modifier | modifier le code]