Joseph Weizenbaum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph Weizenbaum

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Joseph Weizenbaum à Berlin en 2005

Naissance 8 janvier 1923
Berlin, Allemagne
Décès 5 mars 2008 (à 85 ans)
Berlin
Nationalité Germano-américain
Profession

Joseph Weizenbaum (né à Berlin le 8 janvier 1923 et mort à Berlin le 5 mars 2008[1]) est un informaticien germano-américain. Il fut professeur émérite d'informatique au MIT.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Berlin de parents juifs, il fuit l'Allemagne nazie en 1936, et émigre avec sa famille aux États-Unis. Il y étudie les mathématiques à partir de 1941, mais ses études sont interrompues par la guerre, pendant laquelle il est engagé dans les rangs des militaires. Aux alentours de 1950, il travaille sur les calculateurs analogiques, et aide à la création d'un ordinateur électronique pour la Wayne State University. En 1955, il travaille pour General Electric sur le premier ordinateur utilisé pour des activités bancaires.

En 1963, il entre au MIT. Il publie trois ans plus tard un célèbre programme informatique connu sous le nom d'« ELIZA », un agent conversationnel qui simule une conversation avec un psychothérapeute rogérien.

Il a ensuite tourné son attention vers l'impact de la science et de la technologie (en particulier des ordinateurs) sur la société.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • "ELIZA - A Computer Program for the Study of Natural Language Communication between Man and Machine", Communications of the Association for Computing Machinery 9 (1966): 36-45.
  • Computer Power and Human Reason: From Judgment To Calculation, San Francisco: W. H. Freeman, 1976, ISBN 0-7167-0464-1.
  • Puissance de l'Ordinateur et Raison de l'Homme - du Jugement au Calcul, traduction de l'ouvrage américain Computer Power and Human Reason par Marie-Thérèse Margulici, Éditions d'Informatique, 1981. ISBN 2-901001-14-9.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin en ligne du MIT

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]