Joseph Wambaugh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph Wambaugh

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Joseph Wambaugh en 2010

Activités Romancier, scénariste
Naissance 22 janvier 1937 (77 ans)
Pittsburgh, Pennsylvanie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier
Distinctions Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur scénario 1981

Joseph Wambaugh, né le 22 janvier 1937 à Pittsburgh, en Pennsylvanie, est un écrivain, scénariste, acteur et producteur américain, auteur de nombreux romans policiers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de ce fils de catholiques irlandais exerce pendant quelques années le métier de policier avant de travailler dans une aciérie et de s'établir en Californie avec sa famille au début des années 1950.

En 1954, le jeune Joseph s'engage dans les Marines américains, tout en suivant pendant quatre ans des cours du soir à l'Université d'État de Californie à Los Angeles. Il est ensuite embauché comme son père dans une aciérie, mais poursuit ses études à mi-temps. Il décroche finalement son diplôme en littérature en 1960, mais renonce à la profession d'enseignant qu'il avait envisagé pour entrer dans le corps de police de la ville de Los Angeles.

Il amorce sa carrière d'écrivain en 1971 avec la publication du roman Les Nouveaux Centurions (The New Centurions, 1971), un best-seller qui raconte la carrière de trois policiers de Los Angeles depuis leur entrée à l'école de police en 1960 jusqu'aux émeutes de Watts en 1965 (auxquelles Wambaugh a lui-même été confronté). Patrouilles de nuit (The Choirboys, 1975) offre le récit plus humoristique, mais non moins saisissant de réalisme, de dix policiers affectés aux patrouilles de nuit. L'humour de plus en plus grinçant qui dessine un portrait accablant du métier de patrouilleurs s'achève sur la note tragique de l'assassinat gratuit par l'un des policiers d'un homosexuel.

Avec Le Mort et le Survivant (The Onions Fields, 1973), l'auteur signe le premier d'une série de romans documentaires fondés sur des faits divers réels.

Joseph Waubaugh a également été scénariste, notamment du film The Black Marble, réalisé par Harold Becker en 1980, adaptation de son roman Un chien dans un jeu de flics qui lui vaut l'Edgar du meilleur scénario en 1981.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Hollywood Station[modifier | modifier le code]

  • Hollywood Station (2006)
    Publié en français sous le titre Flic à Hollywood, traduit par Robert Pépin, Paris : Éd. du Seuil, 2008. (ISBN 978-2-02-090903-7)
  • Hollywood Crows (2008)
    Publié en français sous le titre Corbeau à Hollywood, traduit par Robert Pépin, Paris : Éd. du Seuil, 2009. (ISBN 978-2-02-097100-3)
  • Hollywood Moon (2009)
    Publié en français sous le titre L'Envers du décor, traduit par Robert Pépin, Paris : Éd. du Seuil, 2010. (ISBN 978-2-02-100146-4)
  • Hollywood Hills (2010)
    Publié en français sous le titre Bienvenue à Hollywood, traduit par Elsa Maggion, Paris : Éd. Calmann-Lévy, 2011. (ISBN 978-2-7021-4260-8)
  • Harbor Nocturne (2012)
    Publié en français sous le titre San Pedro la nuit, traduit par Elsa Maggion, Paris : Éd. Calmann-Lévy, 2013.(ISBN 978-2-7021-4414-5)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • The New Centurions (1971)
    Publié en français sous le titre Les Nouveaux Centurions, traduit de l'américain par François Truchaud, Paris : J.-C Lattes, 1972.
  • The Blue Knight (1972)
  • The Choirboys (1975)
    Publié en français sous le titre Patrouilles de nuit, traduit par Bernard Godec, Paris : Presses de la Cité, 1976. (ISBN 2-258-00096-3)
  • The Black Marble (1978)
    Publié en français sous le titre Un chien dans un jeu de flics, traduit par France-Marie Watkins, Paris : Éd. du Masque, 1989. (ISBN 2-7024-1985-2)
  • The Glitter Dome (1981)
    Publié en français sous le titre Le Crépuscule des flics, traduit par Éric Waton et Judith Crews, Paris : Presses de la Cité, 1982. Modèle:ISBN 2-258-01090-X ; réédition, Le Livre de poche no 6764, 1990
  • The Delta Star (1983)
    Publié en français sous le titre Soleils noirs, traduit par Jacques Martinache, Paris : Presses de la Cité, 1984. (ISBN 2-258-01315-1) ; réédition, Le Livre de poche no 6628, 1989
  • The Secrets of Harry Bright (1985)
  • The Golden Orange (1990)
    Publié en français sous le titre Golden Orange, traduit par Jacques Martinache, Paris : Presses de la Cité, 1992. (ISBN 2-258-03341-1)
  • Fugitive Nights (1992)
    Publié en français sous le titre Les Nuits du fugitif, traduit par Michel Demuth, Paris : Presses de la Cité, 1992. (ISBN 2-258-03571-6)
  • Finnegan's Week (1993)
    Publié en français sous le titre Une semaine d'enfer, traduit par Jacques Martinache, Paris : Presses de la Cité, 1994. (ISBN 2-258-00149-8 (erroné)[à vérifier : ISBN invalide])
  • Floaters (1996)

Romans documentaires[modifier | modifier le code]

  • The Onion Field (1973)
    Publié en français sous le titre Le Mort et le Survivant, traduit par Jean-François Bernard, Paris : Presses de la Cité, 1975 ; réédition, Le Livre de poche no 7621, 1994
  • Lines and Shadows (1984)
  • Echoes in the Darkness (1987)
    Publié en français sous le titre Dans la clameur des ténèbres, traduit par Anna Buresi, Paris : Éd. du Masque, 1991. (ISBN 2-7024-2015-X)
  • The Blooding: The True Story of the Narborough Village Murders (1989)
    Publié en français sous le titre La Voix du sang, traduit par Jacques Martinache, Paris : Presses de la Cité, 1989. (ISBN 2-258-02950-3)
  • Fire Lover: A True Story (2002)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Romans adaptés au cinéma[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]