Joseph Voyame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph Voyame, né le 3 février 1923 à Courfaivre dans le canton du Jura et mort le 7 février 2010, fut un haut fonctionnaire suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de droit à l'université de Berne et des stages dans plusieurs études, Joseph Voyame a obtenu un brevet d'avocat en 1947. Il fut ensuite greffier à la Cour suprême du canton de Berne, puis greffier au Tribunal fédéral à Lausanne. De 1962 à 1969, il dirige l'Office fédéral de la propriété intellectuelle à Berne. Il devient ensuite Directeur général adjoint de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle à Genève. En novembre 1973, il est nommé Directeur de l'Office fédéral de la justice, poste qu'il a occupé jusqu'à la retraite. Joseph Voyame a également été professeur à la faculté de droit de l'université de Lausanne où il a donné un cours sur la propriété intellectuelle. En 1975, Joseph Voyame rédige le premier projet de la Constitution jurassienne. Il a siégé au sein de l’Assemblée interjurassienne, dont il fut l’un des vice-présidents de 1994 à 1999.

Au niveau international, Joseph Voyame a été président du Comité des Nations unies contre la torture de 1987 à 1993, rapporteur spécial pour la Roumanie de la Commission des droits de l'homme de l'ONU de 1988 à 1992. Il a été vice-président de la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance à Strasbourg et membre du bureau exécutif de l'Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes à Vienne.

Distinction[modifier | modifier le code]