Joseph Vaissète

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dom Joseph Vaissète (ou Vayssette), né à Gaillac en 1685 et mort à Paris en l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés le 10 avril 1756, est un savant religieux bénédictin de la Congrégation de Saint-Maur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Gaillac dans le diocèse d'Albi, il exerce quelque temps la charge de Procureur du roi en pays albigeois. Il embrasse la règle de saint Benoît et fait profession le 11 juillet 1741 dans le prieuré de la Daurade de Toulouse. Son goût pour les recherches historiques le fait appeler pour travailler à Paris en 1713 à l’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés à la rédaction en collaboration avec dom Claude Devic de l’Histoire générale de Languedoc dont le premier volume paraît in folio en 1730 chez Vincent à Paris, et le second à la fin de 1733. De nombreux graveurs collaborent à cette œuvre, dont Charles-Nicolas Cochin (père). Il avait fait avant un petit écrit sur l’Origine de la monarchie française qui eut du succès.

À la mort de dom Claude Devic en 1734, il poursuit seul, ne souhaitant pas s’entourer de collaborateurs, l’œuvre entreprise et il fait imprimer les trois derniers volumes. En 1749, toujours chez Vincent à Paris, il sort en 6 volumes in-12° un abrégé de l’Histoire du Languedoc. Les différentes notes prises au cours de ses recherches historiques, l’amènent à envisager la publication d’une Géographie Universelle, historique, ecclésiastique et civile qui sera publiée en 1755 en 4 volumes in-4° et en 12 volumes in-12°. Ce religieux a été considéré comme l'un des plus savants et habiles de son temps en histoire de France.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

  • Claude de Vic, Joseph Vaissète, Alexandre Du Mège, Histoire générale de Languedoc: avec des notes et les pièces justificatives, J.B. Paya,‎ 1841 (Google books)
  • Dissertation sur l'origine des Français, 1722,
  • Géographie historique, ecclésiastique et civile, 1755.

Hommages[modifier | modifier le code]

  • La ville de Gaillac a donné son nom à une avenue et une impasse de la ville (« Avenue Dom Vayssette »).
  • Il y a à Toulouse une impasse "Dom Vaissette".

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Joseph Vaissète » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)
  • Moréri, édition de 1759.
  • Les pères Richard et Giraud, Bibliothèque Sacrée ou Dictionnaire Universel, dogmatique, canonique, géographique... chez Boiste fils Aîné Paris 1825 pages 444 et 445