Joseph Savina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph Savina, né en 1901 à Douarnenez et mort en 1983, est un ébéniste et un sculpteur français.

Il collabore avec Le Corbusier et est le rénovateur du meuble breton. Il dirige jusqu'en mars 1970, un Atelier d'art celtique à Tréguier qu'il confie alors à Michel Le Calvez.

Origine[modifier | modifier le code]

Il est fils et frère d'ébéniste. Il arrive à Tréguier, en apprentissage, puis est rapidement contremaître de l'atelier d'André Picard, menuisier-sculpteur. Diplômé, meilleur ouvrier de France en 1927, il organise son propre atelier d'art celtique en 1929, rue Saint-André à Tréguier. Ses premières commandes seront essentiellement des statuettes de pêcheurs d'Islande et des travaux de restauration dans la cathédrale.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Rapidement, il est désigné comme « le brodeur sur bois »[réf. nécessaire]. Il trouve au contact des militants de Seiz Breur une inspiration nouvelle, dans son aspiration à rénover le mobilier l'art et l'artisanat bretons. Il affirme que « l'œuvre plastique est à la base de l'œuvre architecturale »[réf. nécessaire]. Le créateur de meuble est aussi un ardent défenseur de l'art populaire breton.

Savina côtoie des personnalités comme Alexis Carrel, dont il est un lecteur passionné, ou Charles Lindbergh, aviateur célèbre. En leur absence, il est chargé de l'entretien de leur manoir, situé sur l'Île Illiec au large de la commune de Penvénan. Il réalisa notamment pour Alexis Carrel un prototype de couveuse pour nouveau-nés prématurés[1].

Rencontre avec Le Corbusier[modifier | modifier le code]

Sa première rencontre en 1935 avec Le Corbusier débouche sur une étonnante amitié, faite de respect et d'admiration réciproque. Deux fortes personnalités, animées du même amour de l'art, qui s'échangent de nombreuses correspondances. Le Corbusier est admiratif du « sens de la plastique » de Savina[réf. nécessaire]. Ce dernier réalise de nombreuses sculptures à partir des dessins de Le Corbusier.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Corbusier et la Bretagne, catalogue de l'exposition au château de Kerjean (Finistère) du 30 mars au 2 juin 1996, Quimper/Brest, Éditions nouvelles du Finistère, 1996

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Couëdic Daniel, "Joseph Savina, l’improbable compagnon de route", Le Corbusier : L’œuvre plastique, Paris, Fondation Le Corbusier et Éditions de La Villette, 2005, p. 26-53.