Joseph Robidoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robidoux.
Joseph Robidoux.
Maison mitoyenne Robidoux à Saint Joseph.

Joseph Robidoux, né en 1783 à Saint-Louis en Louisiane espagnole et mort en 1868 dans la ville qu'il fonda Saint Joseph dans l'État du Missouri (États-Unis), est un trappeur et négociant en fourrure.

Avec ses cinq frères (François, Pierre Isidore, Antoine, Louis et Michel), ils développèrent leur entreprise familiale de commerce de fourrure le long du fleuve Mississippi et de la rivière Missouri.

En 1803, son père l'envoie à Fort Dearborn, près de Chicago, pour commercer avec les Amérindiens sur la traite des fourrures. Mais son dynamisme gêne les trappeurs locaux qui finissent par le chasser de leur région.

Vers 1811, il perd sa première femme, Eugénie Delisle, et le laisse veuf avec un garçon Eugène Joseph Robidoux, seul survivant de leurs deux enfants (leur fille aînée, Thérèse Caroline, étant morte en bas âge en 1807).

En 1813, il épouse Angélique Vaudry avec laquelle il aura six garçons (Faraon, Jules, Francis, Félix, Edmond et Charles), ainsi que deux filles (Sylvanie et Messanie).

En 1826, il a été embauché par l'American Fur Company pour aller créer un poste de traite vers les collines Blacksnake, près du site de l'actuelle ville de Saint Joseph. Il est resté leur employé pendant quatre ans, au salaire de 1800 $ par an, avant de devenir un commerçant indépendant en 1830, année au cours de laquelle il fait construire des maisons mitoyennes appelées "maison Robidoux" et située à l'angle nord-ouest de la 2e rue et de la rue Jules à Saint-Joseph. La ville fut incorporée officiellement en 1843.

Les rues (Est-Ouest) du centre-ville portent les prénoms la seconde épouse de Joseph Robidoux, ainsi que ceux de leurs huit enfants.

À partir de 1843, il vendit des lots de terrain à construire à la suite d'un projet de plan de ville élaboré par deux architectes embauché par lui, Frederick W. Smith et Siméon Kemper. La ville se développa rapidement passant de 800 habitants en 1846 à près de neuf mille en 1860.

Joseph Robidoux mourut en 1868 dans sa propre ville.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Great, great grand-daughter, http://www.FrenchAndEnglish.com Arrière petite-fille, http://www.DianeGoullard.com