Joseph Philippe François Deleuze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deleuze.
Joseph Philippe François Deleuze

Joseph Philippe François Deleuze est un naturaliste français, né en 1753 à Sisteron et mort le à Paris.

Il étudie à Paris et devient naturaliste-assistant au Muséum national d'histoire naturelle en 1795. Il collabore avec Antoine Laurent de Jussieu (1748-1836). Aide-naturaliste, puis bibliothécaire du Muséum d'histoire naturelle, il est surtout connu pour être un partisan de la théorie du magnétisme animal et suggère que l’Académie des sciences l’étudie.

Le genre Leuzea a été dédié à Deleuze par le botaniste suisse Augustin Pyrame de Candolle.

L'IPNI lui attribue une abréviation en botanique, sans plus de précisions.

Deleuze est l’abréviation botanique officielle de Joseph Philippe François Deleuze.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

Plaque commémorative, rue Deleuze, à Sisteron
  • 1804 : Notice historique sur André Michaux, Annales du Muséum National d'Histoire Naturelle, tome 3, An XII.
  • 1807 : Éloge historique de François Péron, contenu dans le Voyage de découvertes aux terres australes, exécuté sur les corvettes le Géographe, le Naturaliste et la goëlette le Casuarina, pendant les années 1800, 1801, 1802, 1803 et 1804, 3 volumes (1807-1816), Impr. impériale (Paris). Troisième volume disponible sur Gallica
  • 1813 : Histoire critique du magnétisme animal, deux volumes, in-8°, réimprimée en 1819, Mame (Paris).
  • 1819 : Introduction pratique sur le magnétisme animal, suivie d'une lettre écrite à l'auteur par un médecin étranger, réimprimé en 1836. J.-G. Dentu (Paris), in-8°, ii + 472 p.
  • 1810 : Eudoxe, entretiens sur l'étude des sciences, des lettres et de la philosophie, deux volumes, in-8°, F. Schoell (Paris).
  • 1823 : Histoire et description du Muséum royal d'histoire naturelle, A. Royer (Paris) : 720 p. ouvrage disponible sur Gallica
  • 1826 : Lettre à MM. les membres de l'Académie de médecine, sur la marche qu'il convient de suivre pour fixer l'opinion publique relativement à la réalité du magnétisme animal, Béchet Jeune (Paris) : 39 p. ouvrage disponible sur Gallica

Il a traduit :

  • 1799 : Les Amours des plantes, poème en quatre chants, suivi de notes et de dialogues sur la poésie, ouvrage traduit de l'anglais de Darwin (The Loves of Plants) d’Erasmus Darwin (1731-1802).
  • 1801 : Les Saisons de James Thomson (1700-1748), précédé d'une Notice sur la vie et les écrits de Thomson du traducteur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Biographie des hommes remarquables des Basses-Alpes ou Dictionnaire historique des tous les personnages de ce département qui se sont signalés par leur génie, leurs talents, leurs travaux, la sainteté de leurs vie, leurs vertus, ou leurs actes de bienfaisance, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, Repos, Digne, 1850, p. 89-90
  • Philippe Jaussaud et Edouard-Raoul Brygoo, Du jardin au Muséum : en 516 biographies, Publications scientifiques du Muséum national d'histoire naturelle, Paris, 2004, 630 p. (ISBN 2-85653-565-8)
  • Angèle Kremer-Marietti, « Les Entretiens de Joseph-Philippe-François Deleuze », in Épistémologiques, philosophiques, anthropologiques, L'Harmattan, 2005, p. 201 et suiv. (ISBN 9782747578059)