Joseph Médard Carrière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carrière.

Joseph Médard Carrière, ou Joseph-Médard Carrière, né à Curran en 1902 et mort en 1970, est un érudit, chercheur et enseignant franco-ontarien. Il est un pionnier de la recherche en folklore de l’Amérique française[1]

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Médard Carrière obtint un doctorat de l’université Harvard en 1932. Il occupa le poste de professeur de français à l’université Northwestern de Chicago et ensuite à l’université de Virginie.

Il était un spécialiste des traditions populaires depuis l'époque de la Nouvelle-France et du folklore canadiens-français. Il effectua de nombreuses recherches chez les francophones du Missouri, de l'Illinois et de l’Indiana, notant et enregistrant la langue et le folklore de ces anciens peuplements francophones dispersés. En 1937, il publia Tales from the French Folklore of Missouri.

Entre 1938 et 1940, avec le soutien du député Paul Joseph James Martin, il recueillit oralement les contes traditionnels franco-canadiens de la voix même du conteur Joseph Groulx. Il transcrivit phonétiquement les propos de Joseph Groulx, conservant ainsi le parler des Canadiens-français du XIXe siècle. Son travail fut archivé dans le fonds universitaire consacré au folklore canadien et à la tradition populaire franco-canadienne de l'université Laval au Québec. Les contes de Joseph Groulx furent repris et édités par deux chercheurs Deschênes et Bénéteau à partir des travaux de Joseph Médard Carrière, et qu'ils publièrent en 2005 sous le titre Contes du Détroit.

Les travaux universitaires de Joseph-Médard Carrière sont conservés aux archives de l'université Laval au Québec.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Revue d'ethnologie de l'Amérique française, vol. 5, 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]