Joseph Lanner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph Lanner

Description de l'image  Joseph Lanner.jpg.
Naissance
Vienne, Drapeau de l'Autriche Autriche
Décès (à 42 ans)
Döbling, Drapeau de l'Autriche Autriche
Activité principale Compositeur, violoniste, chef d'orchestre

Joseph Lanner est un compositeur, violoniste et chef d'orchestre autrichien, né le et mort le . Il est particulièrement réputé pour avoir écrit plusieurs centaines de danses pour orchestre, dont au moins 200 valses, qui ont fait de lui, avec Johann Strauss I, le précurseur de la valse viennoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

De son nom complet, Joseph Franz Karl Lanner, il naît le à Vienne[1], dans le quartier de Sankt Ulrich.

En 1820, il crée un quintette, dans lequel il jouait du violon et Johann Strauss I de l'alto[2], quintette qui se transforme rapidement en un orchestre plus important tournant dans les cabarets de Vienne, particulièrement dans le quartier du Prater.

Des divergences de vue sur le style de musique finissent par séparer les deux amis, conduisant Strauss à monter son propre orchestre puis à donner un style moins « rigide » et plus « élégant » à la valse viennoise.

En 1829, il est est nommé directeur de la musique de bal de la cour impériale[2].

Joseph Lanner meurt le à Döbling[1], à l'âge de 42 ans. Il est inhumé au cimetière central (Zentral Friedhof) de Vienne, où il est rejoint, après leurs décès respectifs, par Johann Strauss I et Johann Strauss II (leurs trois tombes sont voisines l'une de l'autre).

Œuvres notoires[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Catalogue complet des œuvres de J. Lanner disponible sur le site de la fondation britannique Johann Strauss (en).

  • Mitternachts-Walzer op. 8, valse
  • Trennungs-Walzer op. 19, valse
  • Sommernachtsraum-Galopp op. 90,1
  • Die Pesther-Walzer op. 93, valse
  • Ungarischer Galopp op. 97,3
  • Die Werber op. 103, valse
  • Die Kosenden op. 128, valse
  • Regata-Galopp op. 134
  • Rokoko-Waler op. 136, valse
  • Hofball-Tänze op. 161, valse
  • Steyrische Tänze op. 165
  • Die Romantiker op. 167, valse
  • Lebenspulse op. 172, valse
  • Abendsterne op. 180, valse
  • Hans Jörgel-Polka op. 194, polka
  • Die Mozartisten op. 196, valse
  • Die Schönbrunner op. 200, valse
  • Alt-Wien op. 366, valse

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 614
  2. a et b Dictionnaire de la musique : sous la direction de Marc Vignal, Larousse,‎ 2011, 1516 p. (ISBN 978-2-0358-6059-0), p. 777