Joseph Kentenich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Kentenich

Josef ou Joseph Kentenich (16 novembre 1885-15 septembre 1968) est le fondateur du Mouvement de Schönstatt, mouvement catholique fondé en 1914 au lieu-dit de Schönstatt, près de Coblence (Koblenz).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeune, il rêve de convertir les païens. Il est prêtre de la congrégation des Pallottins, professeur au petit séminaire de Schönstatt, lorsqu'il fonde avec un groupe d'étudiants le noyau qui deviendra le Mouvement international de Schönstatt.

Son opposition au nazisme lui attire la persécution. Le P. Kentenich dit au sujet de la croix gammée: "Nous, c'est à la Croix du Christ que nous tenons ferme.". Au sujet du nazisme, il dit "Je ne vois aucune place sur lui où pourrait couler l'eau du baptême.". Sous le Troisième Reich, son mouvement est soupçonné par la Gestapo, et le P. Kentenich est envoyé au camp de concentration de Dachau. Après la guerre, il est reçu en audience par deux papes : une première fois en 1947 par le Pape Pie XII et une seconde fois en 1965 par le Pape Paul VI[1]. Le mouvement compte aujourd'hui plus de 100 000 membres dans le monde.

En 2003, la chaine ZDF diffusa une émission intitulée Unsere Besten, où les téléspectateurs pouvaient élire les plus grands allemands de tous les temps : le Père Kentenich arriva en 17e position.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]