Joseph Kelway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph Kelway

Naissance vers 1702
Décès
Londres
Activité principale compositeur, claveciniste et organiste
Activités annexes pédagogue

Joseph Kelway est un claveciniste, organiste et compositeur anglais, né vers 1702 (peut-être à Chichester) et décédé à Londres en 1782.

Biographie[modifier | modifier le code]

À propos de ses études, on sait que Kelway travailla sporadiquement avec Chilcot et que Geminiani lui donna des cours. En 1730, il fut nommé organiste de la paroisse Saint-Michael Cornhill à Londres et six ans plus tard, de celle de Saint Martin in the Fields. D’après Sainsbury, « son jeu à l’orgue était tellement excellent que Haendel allait souvent l’écouter à l’église » [1]). Sa réputation de claveciniste et de professeur dut être grande car, en 1761, il devint professeur de la reine Charlotte.

Comme compositeur, il laisse six sonates pour clavecin – publiées à Londres vers 1764 – qui témoignent « d’une originalité et d’une hardiesse considérables. […] Les mouvements vifs sont extrêmement brillants […] tandis que les mouvements lents présentent un lyrisme fascinant » [2]. Il laisse aussi plusieurs pièces pour clavecin dont les manuscrits sont conservés à Londres, à la British Library, et à Cambridge, au Fitzwilliam Museum [3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pilkington, C.V., « English Eighteenth-century Harpsichord Music », dans : Proceedings of the Royal Musical Association, LXXXIII, 1956-1957, p. 89.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sainsbury, J.H., A biographical dictionary of musicians, Londres, 1824, vol. II, p. 8
  2. Lincoln, Stoddard, « Kelway, Joseph », dans : The New Grove Dictionary of Music and Musicians, London-New York, 1980, vol. 9, p. 858
  3. Lincoln, Stoddard, op. cit.