Joseph Hansen (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joseph Hansen.

Joseph Hansen

Autres noms James Colton, Rose Brock
Activités Romancier
Naissance
Aberdeen, Dakota du Sud, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 81 ans)
Laguna Beach, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture anglais américain
Genres Roman policier, Poésie

Joseph Hansen est un écrivain et poète américain né le à Aberdeen (Dakota du Sud) et mort le à Laguna Beach (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le Dakota du Sud, Hansen est élevé dans une famille aux origines allemande et norvégienne qui déménage d'abord au Minnesota, puis dans la banlieue de Los Angeles en Californie en 1936.

En 1943, il travaille le jour dans une librairie de Hollywood et s'attelle le soir à l'écriture de poèmes et d'un roman. Devenu professeur à l'Université de Californie, il publie à partir de 1952 ses premiers poèmes dans les magazines Harper's, Saturday Review et dans The New Yorker. Il rédige aussi des scénarios pour la série télévisée Lassie (1954-1974). Dans les années 1960, il reprend brièvement son travail de libraire, présente une émission de radio intitulée Homosexuality Today. Sa plume se consacre à la rédaction de biographies de stars du cinéma, mais il publie également des nouvelles dans un petit journal homosexuel, One Magazine, qui devient bientôt Tangents, et dont il assume la direction jusqu'en 1969. En 1970, il aide à l'organisation de la première Gay Pride à Hollywood, même s'il n'aimait pas le terme « gay » et s'est toujours décrit comme homosexuel[1].

Militant de la cause homosexuelle, Hansen est pourtant contraint, au début de sa carrière de romancier, de publier sous les pseudonymes de James Colton (ou Coulton) et de Rose Brock[2] des textes de fiction qui abordent ce sujet tabou : Lost on Twilight Zone (1964), Strange Mariage (1965) et Homosexuel notoire (1968).

Auteur d'une quarantaine d'ouvrages, il est surtout connu pour ses romans policiers, signés de son nom, où enquête son héros récurrent, Dave Brandstetter, personnage ouvertement homosexuel, l'un des premiers de la littérature policière avec le détective Pharoah Love de George Baxt.

Hansen a aussi écrit une série de courtes nouvelles mettant en scène le personnage de Hack Bohannon, Le Livre de Bohannon (Bohannon's Book, 1988).

Hansen épouse en 1943 Jane Bancroft, elle-même lesbienne. Cette union, qui donne naissance à une fille, ne prendra fin qu'à la mort de Jane Bancroft en 1994.

Hansen meurt d'une crise cardiaque en 2004.

Œuvre[modifier | modifier le code]

La plupart des romans de Hansen a été éditée (ou rééditée) en français chez Rivages/Noir depuis 1986, dont toute la saga Brandstetter à l'exception de Les mouettes volent bas et Les Ravages de la nuit publiés dans la collection Folio. Certains de ses ouvrages sont toutefois encore inédits en France.

Romans[modifier | modifier le code]

La saga Dave Brandstetter[modifier | modifier le code]

  • Fadeout, New York, Harper & Row, 1970
    Publié en français une première fois sous le titre Un blond évaporé en 1971, Série noire no 1408 dans une version expurgée ; rééd. Carré noir, 1985
    Publié en français dans une traduction intégrale sous le titre Le Poids du monde, Éditions Le Masque, 2000, rééd. Rivages/Noir no 611, 2006 (ISBN 2-7436-1560-5).
  • Death Claims, New York, Harper & Row, 1973
    Publié en français sous le titre Le Noyé d'Arena Blanca , Rivages/Noir no 76, 1989 (ISBN 2-86930-264-9).
  • Trouble Maker, New York, Harper & Row, 1975
    Publié en français sous le titre Par qui la mort arrive, Rivages/Noir no 4, 1986 (ISBN 2-86930-001-8).
  • The Man Everybody Was Afraid of, New York, Holt Rinehart and Winston, 1978
    Publié en français sous le titre Les mouettes volent bas, Gallimard, Série noire no 1730, 1979, rééd. Folio, 1995 (ISBN 2-0703-8883-2).
  • Skinflick, New York, Holt Rinehart & Winston, 1979
    Publié en français une première fois sous son titre original en 1987 aux éditions de l'Ombre, puis sous le titre À fleur de peau, Le Masque no 2484, rééd. Rivages/Noir no 631, 2007 (ISBN 2-7436-1631-8).
  • Gravedigger, New York, Holt Rinehart & Winston, 1982
    Publié en français une première fois sous le titre Petit papa pourri en 1983, Série noire no 1912 dans une version expurgée
    Publié en français dans une traduction intégrale sous le titre Gravedigger, Rivages/Noir no 757, 2009 (ISBN 2-7436-2031-5).
  • Nightwork, New York, Holt Rinehart & Winston, 1984
    Publié en français sous le titre Les Ravages de la nuit, Gallimard, Série noire no 2026, rééd. Folio, 1991 (ISBN 2-0703-8871-9).
  • The Little Dog Laughed, New York, Henry Holt & Co, 1986
    Publié en français sous le titre Le petit chien riait, Rivages/Noir no 44, 1988 (ISBN 2-86930-131-6).
  • Early Graves, New York, Mysterious Press, 1987
    Publié en français sous le titre Un pied dans la tombe, Rivages/Noir no 49, 1988 (ISBN 2-86930-163-4).
  • Obedience, New York, Mysterious Press, 1988
    Publié en français sous le titre Obédience, Rivages/Noir no 70, 1989 (ISBN 2-86930-241-X).
  • The Boy Who Was Buried This Morning, New York, Viking, 1990
    Publié en français sous le titre Le Garçon enterré ce matin, Rivages/Noir no 104, 1991 (ISBN 2-86930-433-1).
  • A Country of Old Men, New York, Viking, 1991
    Publié en français sous le titre Un pays de vieux, Rivages/Noir no 155, 1993 (ISBN 2-86930-653-9).

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • A Smile in His Lifetime, New York, Holt Rinehart & Winston, 1981
  • Backtrack, Woodstock, Backcountry Publications, Countryman Press, 1982
    Publié en français une première fois sous le titre C'est de famille en 1983, Série noire no 1923 dans une version expurgée, puis sous le titre Promesses non tenues, Rivages/Noir no 681, 2008 (ISBN 2-7436-1790-X).
  • Job's Year, New York, Holt Rinehart & Winston, 1983
  • Steps Going Down, Woodstock, Backcountry Publications, 1985
    Publié en français sous le titre Pente douce, Rivages/Noir no 79, 1989 (ISBN 2-86930-276-2).
  • Living Upstairs, New York, Plume, 1994
    Publié en français sous le titre En haut des marches, Rivages/Noir no 342, 1999 (ISBN 2-7436-0556-1).
  • The Jack of Hearts, New York, Plume 1995

Signés James Colton[modifier | modifier le code]

  • Lost on Twilight Road, Fresno, National Library Books, 1964
  • Strange Marriage, Washington, Argyle Books, 1965
  • Known Homosexual, Hollywood, Brandon House, 1968
    Réédité sous le nom véritable de l'auteur et en version intégrale sous les titres Stranger to Himself (Los Angeles, Major Books, 1977) et Pretty Boy Dead (San Francisco, Gay Sunshine Press, 1984).
    Publié en français sous le titre Homosexuel notoire, coll. Étiquette noire sous la direction de Roger Martin, Encre, 1985 (rééd. 1993) (ISBN 2864182602 et 9782864182603).
  • Hangup, Hollywood, Brandon House, 1968
  • Cocksure, San Diego, Greenleaf Classics, 1969
  • Gard, New York, Award Books, 1969
  • The Outward Side, New York, Olympia Press, 1971
  • Todd, New York, Olympia Press, 1971

Signés Rose Brock[modifier | modifier le code]

  • Tarn House, New York, Avon Books, 1971
  • Long Leaf , New York, Harper & Row, 1974

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Signées de son nom[modifier | modifier le code]

  • The Dog and Other Stories, Santa Monica, Momentum Press, 1979
  • Bohannon's Book, Woodstock, Backcountry Publications, 1988
    Publié en français sous le titre Le Livre de Bohannon, Rivages/Noir no 214, 1995 (ISBN 2-86930-918-X).
  • Bohannon's Country, New York, Viking Adult, 1993

Signées James Colton[modifier | modifier le code]

  • The Corrupter and Other Stories, San Diego, Greenleaf Classics, 1968

Poésie[modifier | modifier le code]

  • One Foot in the Boat, Santa Monica, Momentum Press, 1977

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • A Few Doors West of Hope: the Life and Time of Dauntiess Don Slater, New York, HIC (Homosexual Information Center), 1998

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Lambda Literary du meilleur roman policier 1991 pour A Country of Old Men
  • Prix Lambda Literary du meilleur roman policier 1993 pour Living Upstairs

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Christopher Reed, Nécrologie, The Guardian, 9 décembre 2004.
  2. (en) Bibliographie et photos sur The Tangent Group.