Joseph Giry de Saint Cyr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph de Giry de Saint Cyr, appelé aussi Odet-Joseph de Vaux de Giry (14 février 1699 à Lyon - 13 janvier 1761 à Versailles), est un homme d'Église français. Son nom reste associé aux « cacouacs », terme moqueur anti-lumières dont il se sert pour désigner les Encyclopédistes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en théologie, l'abbé Joseph de Giry de Saint Cyr est sous-précepteur du dauphin de France, conseiller d'État et membre de l'Académie française élu en 1741.

L'« affaire des cacouacs » éclate en octobre 1757 lorsque paraît dans le Mercure de France un article anonyme intitulé Avis utile ou premier mémoire sur les Cacouacs. Le terme « cacouac », qui signifie « les mauvais », a été inventé pour ridiculiser les Encyclopédistes. Peu de temps après, Jacob-Nicolas Moreau fait paraître un pamphlet ayant pour titre Nouveau mémoire sur les Cacouacs, que Joseph Giry fait suivre à son tour d'un Catéchisme et décisions de cas de conscience à l'usage des cacouacs avec un discours du patriarche des cacouacs, pour la réception d'un nouveau disciple. Publié à Paris, celui-ci porte comme lieu d'édition « Cacopolis ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]