Joseph Gilles Lamontagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lamontagne.
Joseph Gilles Lamontagne
Fonctions
24e lieutenant-gouverneur du Québec
Monarque Élisabeth II
Prédécesseur Jean-Pierre Côté
Successeur Martial Asselin
Maire de Québec
Prédécesseur Wilfrid Hamel
Successeur Jean Pelletier
Député de Langelier
Prédécesseur Jean Marchand
Successeur Michel Côté
Biographie
Nom de naissance Joseph Georges Gilles Claude Lamontagne
Date de naissance
Lieu de naissance Montréal
Parti politique Parti libéral du Canada, Progrès civique de Québec
Diplômé de École des hautes études commerciales

Joseph Gilles Lamontagne Joseph Gilles Lamontagne
Lieutenants-gouverneurs du Québec,
Liste des maires de la Ville de Québec

L'honorable Joseph Georges Gilles Claude Lamontagne, C.P., O.C., C.Q., C.D. (Montréal, 17 avril 1919[1] - ) est un aviateur militaire, puis un homme d'affaires et un homme politique, qui fut maire de Québec, député et ministre canadien, puis lieutenant-gouverneur du Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à Montréal, à l'Académie Querbes où il fait la rencontre de Pierre Trudeau, au Collège Jean-de-Brébeuf, puis à l'École des hautes études commerciales[2]. Il est pilote d'avion de la Royal Canadian Air Force (RCAF) pendant la Seconde Guerre mondiale, à partir de 1941, à l'âge de 22 ans[2]. Son avion est abattu au-dessus des Pays-Bas, en 1943, et il est fait prisonnier de guerre durant 22 mois[1],[3], jusqu'en 1945.

Il s'installe à Québec en 1945, intègre le Club Rotary de Québec en 1947 et s'installe ensuite à Fossambault-sur-le-Lac en 1952. Homme d'affaires à Québec depuis 1945, il entre en politique municipale en 1962[1] et est élu maire de Québec pendant 12 ans, de 1965 à 1977. Il est élu à la Chambre des communes en 1977, lors d'une élection partielle[1]. Il y est ministre des Postes puis ministre de la Défense nationale, sous Pierre Elliott Trudeau, en 1983 et 1984.

Il quitte la politique en 1984 pour devenir lieutenant-gouverneur du Québec, poste qu'il occupe jusqu'en 1990. Puis il est conseiller de 1991 à 2006 chez Consilium, devenu en 1994 GPC International[1], une firme de consultation en affaires publiques. Il est membre du Conseil économique du Canada[1].

Il est nommé Officier de l'Ordre du Canada en 1990 et Chevalier de l'Ordre national du Québec en 2000.

Il est le père de quatre enfants : Michel (1950- ), André (1951- ), Pierre (1956–2005) et Marie (1959- ). Michel Lamontagne a été à l'emploi de Donald Stovell Macdonald entre 1975 et 1977. — Hector Lamontagne, frère de Gilles Lamontagne, a épousé Madeleine David, fille de Louis-Athanase David.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Joseph Gilles Lamontagne Suivi par
Parti libéral du Canada
Jean Marchand
Député de Langelier
1977-1984
Parti progressiste-conservateur du Canada
Michel Côté