Joseph Duval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duval et Monseigneur Duval.
Joseph Duval
Biographie
Naissance 11 octobre 1928
Chênex (France)
Ordination sacerdotale 8 juin 1952
Décès 23 mai 2009 (à 80 ans)
Saint-Jorioz (France)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 6 juillet 1974 par le
card. Paul Gouyon
Archevêque de Rouen
19812003
Précédent André Pailler Jean-Charles Descubes Suivant
Autres fonctions
Fonction religieuse
Président de la Conférence des évêques de France (1990-1996)

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Joseph Duval, né le 11 octobre 1928 à Chênex en Haute-Savoie et mort le 23 mai 2009 à Saint-Jorioz[1],[2], est un évêque catholique français qui fut archevêque de Rouen de 1981 à 2003 et ancien président de la Conférence des évêques de France de 1990 à 1996.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires au Collège Sainte-Marie à la Roche-sur-Foron, puis une licence en droit à Paris, Joseph Duval, neveu de Mgr Léon-Étienne Duval, est entré au grand séminaire d'Annecy avant de poursuivre sa formation à Rome où il a obtenu une licence en droit canonique à l'Université pontificale grégorienne.

Il a été ordonné prêtre le 8 juin 1952 pour le diocèse d'Annecy.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Après avoir été vicaire à Annecy, son ministère sacerdotal a été essentiellement consacré à l'enseignement, tout d'abord comme professeur de droit canonique de 1958 à 1963, puis professeur de théologie morale de 1963 à 1967 au Grand séminaire d'Annecy, avant d'en devenir le supérieur de 1967 à 1971. En 1971, il est nommé vicaire épiscopal chargé de la préparation au sacerdoce, charge qu'il exerce en étant Curé de la Paroisse de Saint-Jorioz.

Nommé évêque auxiliaire de Rennes le 14 mai 1974, il a été consacré le 6 juillet de la même année par le cardinal Paul Gouyon. Le 5 juin 1978, il est nommé archevêque coadjuteur de l'archidiocèse de Rouen, dont il devient l'archevêque titulaire le 6 mai 1981. Il s'est retiré de ses fonctions le 16 octobre 2003 pour raison d'âge. Il est décédé le 23 mai 2009.

Il a été vice-président de la Conférence des évêques de France de 1987 à 1990, avant d'en devenir le président en 1990 et être réélu en 1993[3].

Il est élu pour participer au synode des évêque de 1994[4]

Ses obsèques ont eu lieu le 29 mai 2009 dans la cathédrale Notre-Dame de Rouen où il est enterré.

Son épitaphe est gravée dans la chapelle de la Vierge de la cathédrale de Rouen:

« JOSEPH DUVAL / 1928-1974-2009
ARCHEVEQUE DE ROUEN PRIMAT DE NORMANDIE / 1981-2003
PRESIDENT DE LA CONFERENCE DES EVEQUES DE FRANCE / 1990-1996
SON AMOUR DE L'EVANGILE / LE CONDUIT SUR TOUS LES CONTINENTS / VISITER DES EGLISES MEURTRIES.
SA PASSION DE LA COMMUNION GUIDE SES PAS / A TRENTE A CONSTANTINOPLE ET A CANTORBERY.
SON ATTENTION AUX JEUNES / LE FAIT UN FIDELE COMPAGNON / DANS LEUR QUETE DE SENS / ET LEURS PELERINAGES.
« EN QUELQUE LIEU QUE JE SOIS, VOUS Y SEREZ AUSSI. / SI MON CORPS VIENT A MOURIR / MON AME RESTERA VIVANTE / ET SE SOUVIENDRA DE MON PEUPLE »
SAINT JEAN CHRYSOSTOME »

Prises de position[modifier | modifier le code]

Sur le conflit israélo-palestinien[modifier | modifier le code]

Mgr Joseph Duval considère que la "lutte incessante qui se déroule en Terre sainte" ne pourra pas être résolue tant que les "aspirations des peuples" n'auront pas été prises en compte[5].

Sur le conflit au Rwanda[modifier | modifier le code]

Il s'est rendu au Rwanda au cœur du conflit qui déchire ce pays depuis 1994. Il a témoigné de la dimension ethnique de ce conflit et de la peur qui ronge les rescapés[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nécrologie sur le site du diocèse de Rouen
  2. « Le Diocèse en deuil », dans Paris-Normandie, 25 mai 2009
  3. « Élections de l'assemblée des évêques », La Documentation catholique, vol. 90, no 2084,‎ 19 décembre 1993, p. 1073 (ISSN 0012-4613)
  4. « Les évêques élus au synode de 1994 », La Documentation catholique, vol. 91, no 2087,‎ 6 février 1994, p. 144 (ISSN 0012-4613)
  5. http://74.52.200.226/~sefarad/lm/030/macina.html
  6. RIVES MONDE - Information et actualité, analyse et réflexion - RWANDA : À qui profite le crime !