Joseph Deniker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Deniker

Joseph Deniker, né le 6 mars 1852 à Astrakhan et décédé le 18 mars 1918 à Paris, est un naturaliste et anthropologue français, principalement connu comme un des premiers à avoir établi une classification des « races » européennes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Deniker est né de parents français à Astrakhan. Après avoir étudié à l'université et institut technique de Saint-Pétersbourg, il devient ingénieur, et à ce titre, voyage énormément dans les régions pétrolifères du Caucase, en Europe centrale, en Italie et en Dalmatie. Il s'installe à Paris en 1876, étudie à la Sorbonne et obtient un doctorat en sciences naturelles. En 1888, il est nommé bibliothécaire en chef du Muséum national d'histoire naturelle. Joseph Deniker fut l'un des rédacteurs en chef du Dictionnaire de géographie universelle et publia de nombreux articles dans les revues anthropologiques et zoologiques.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Recherches anatomiques et embryologiques sur les singes anthropoides (1886)
  • Etude sur les Kalmouks (1883)
  • Les Ghiliaks (1883)
  • Races et peuples de la terre (1900)
    The races of man: an outline of anthropology and ethnography (1900)
  • « La première photographie de Lhassa » (photographie d'Ovché Narzounof), La Géographie, vol. IV (4), octobre 1901, pp. 242-247
  • « New Light On Lhasa The Forbidden City, with photographs by Ushe Narzunof », The Century Magazine (The Century Illustrated Monthly Magazine), 66 (4), août 1903, pp. 544-554
  • « Trois voyages à Lhassa (1898-1901) par Ovché Narzounof, pèlerin kalmouk » (présentation), Le Tour du monde - Journal des voyages, nouvelle série, livraisons n°19 et 20, 7-14 mai 1904

Sources[modifier | modifier le code]