Joseph Butler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Butler.
Joseph Butler.

Joseph Butler (18 mai 1692 à Wantage, Berkshire - 16 juin 1752), est un philosophe et théologien britannique[1]. Il s’inscrit dans une approche religieuse de l’univers, par le biais de la religion "naturelle" et du déisme[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Butler se fit connaître dès l’âge de 21 ans par deux objections adressées à Clarke, qui se trouvent à la suite du Traité de l'existence de Dieu. Après avoir possédé différents bénéfices, il devint secrétaire du cabinet de la reine Caroline[3], puis évêque de Bristol (1737)[4], et enfin de Durham en 1750[4].

Il publia en 1736 The Analogy of Religion, Natural and Revealed, to the Constitution and Course of Nature (l'Analogie de la religion naturelle et révélée avec le cours de la nature)[5]. On a aussi de lui des sermons estimés.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Brown, Colin, Miracles and the Critical Mind, Paternoster, Exeter UK/William B. Eerdmans, Grand Rapids, 1984.
  • Craig, William Lane, The Historical Argument for the Resurrection of Jesus During the Deist Controversy, Texts and Studies in Religion, Volume 23. Edwin Mellen Press, Lewiston, New York & Queenston, Ontario, 1985.
  • Dulles, Avery, A History of Apologetics, Wipf & Stock, Eugene, Oregon, 1999.
  • Ramm, Bernard, "Joseph Butler" in Varieties of Christian Apologetics: An Introduction to the Christian Philosophy of Religion, Baker Book House, Grand Rapids, 1962, pp. 107-124.
  • Rurak, James, "Butler's Analogy: A Still Interesting Synthesis of Reason and Revelation," Anglican Theological Review 62 (Octobre 1980) pp. 365-381.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard ROUSSEL, « Joseph Butler (1692—1752) », sur http://www.universalis.fr (consulté le 3 avril 2013)
  2. Roger Caratini, Initiation à la philosophie : 2500 ans de philosophie Occidentale, Éditions Archipoche,‎ 2012 (ISBN 978-2-35287-342-6, lire en ligne), p. 240
  3. « Joseph Butler », sur http://global.britannica.com (consulté le 3 avril 2013).
  4. a et b Bernard ROUSSEL, « Joseph Butler (1692—1752) », sur http://www.universalis.fr.
  5. « Joseph Butler », sur http://global.britannica.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]