Joseph Apoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lettre « A » d'un alphabet érotique, vers 1880

Joseph Zacharie Jacques Apoux, né le 5 novembre 1846 au Blanc[1] et mort à une date et un lieu non déterminés, est un peintre et illustrateur français de la fin du XIXe siècle proche du décadentisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Apoux étudie la peinture et le dessin avec Jean-Léon Gérôme[2]. Il se spécialise ensuite dans la gravure à l'aquatinte et à la pointe sèche. Il exposa à partir de 1880 et participe à l'Exposition internationale du Blanc et Noir (1886). Joly, quai Saint-Michel, et le marchand d'estampes René Pincebourde, rue de Verneuil, furent ses éditeurs entre 1880 et 1900.

On perd sa trace vers 1910.

Il est l'auteur de nombreuses caricatures et de suites de gravures teintées d'un érotisme assez mortifère.

On lui doit : un Alphabet pornographique, des Rêveries fantastiques, des Sorcières, des vampires, des caprices à l'eau-forte, des Danseuses, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]