Joseph Albrier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis-Françoise de Bourbon, princesse de Condé, 1840.
Joseph Albrier, Louis-Gabriel Suchet, duc d'Albuféra, chef de bataillon à la huitième demi-brigade en 1795.

Gilles Marie Joseph Albrier, né le 4 octobre 1791 à Paris où il est mort le 7 mars 1863, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Jean-Baptiste Regnault, il exposa aux Salons en 1819, 1822, 1824, 1827, 1836. On connait de sa main de nombreux portraits, contemporains ou retrospectifs, ainsi que des scènes mythologiques et des allégories, et de rares scènes de genre.

Albrier est cité par Guy Isnard dans son ouvrage Les pirates de la peinture, Paris, Flammarion, 1955, comme ayant réalisé de nombreux pastiches de Greuze, p. 20.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (73e division)[1].

Œuvres conservées dans des musées[modifier | modifier le code]

  • Vénus et Adonis, Agen[2].
  • Portrait de Madame la marquise de Montesson, Béziers[3].
  • Le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon conserve plus d'une vingtaine d'œuvres de Joseph Albrier :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier,‎ 1908 (lire en ligne), p. 45
  2. D'après le dictionnaire Bénézit
  3. Idem.